NoCopy.net

Citoyenneté et Empire à Rome (du 1er au 3ème siècle après JC)

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le tabac dans la société A la recherche d’un nouvel ordre mondia ... >>
Partager

Citoyenneté et Empire à Rome (du 1er au 3ème siècle après JC)

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Citoyenneté et Empire à Rome (du 1er au 3ème siècle après JC)



document rémunéré

Document transmis par : Ayriqua


Publié le : 29/5/2012 -Format: Document en format FLASH protégé

Citoyenneté et Empire à Rome (du 1er au 3ème siècle après JC)
Zoom


Notions : citoyenneté ouverte–Empire– romanisation

Objectifs :

- Analyser de façon critique des discours impériaux

- Reconnaître les signes de romanisation de l’Empire

Introduction : Identifier les éléments du contexte dans lequel se développe la citoyenneté romaine/ Proposer une problématique.

Cartes p 38 et p 60 : Qu’est ce qui distingue le territoire de la cité d’Athènes de celui de l’Empire romain au moment de l’Edit de Caracalla (212 ap JC)?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Citoyenneté et Empire à Rome (du 1er au 3ème siècle après JC) Corrigé de 832 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Citoyenneté et Empire à Rome (du 1er au 3ème siècle après JC)" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

Cacher les ressources gratuites

Problématique

• Mais contrairement à Athènes, les citoyens romains ne sont pas tous égaux devant la loi. Il  existe 2 catégories de citoyens : ­les HONESTIORES = les riches magistrats travaillant dans l’administration romaine et qui sont  privilégiés. Du coup, ils participent financièrement à l’embellissement de leur cité et distribuent des  Page 7 sur 15 PAGES Carole Fiche leçon : classe de 2nde bienfaits à leurs concitoyens [illustration avec un texte évoquant les dons d’un riche citoyen à Sébastopolis en Turquie à la fin du IIè siècle (doc 4 en annexes)] ­les HUMILIORES = citoyens beaucoup plus modestes, qui constituent la CLIENTELE des  honestiores : en échange de la protection matérielle et financière d’un magistrat important, le client  vote pour son protecteur et lui assure ainsi sa carrière politique.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Rome, l'unique objet de mon ressentiment; Rome, à qui vient ton bras d'immoler mon amant; Rome, qui t'a vu naître et que ton coeur adore; Rome enfin que je hais, parce qu'elle t'honore., CORNEILLE, Horace, IV, 5.

Ajouté par webmaster

Les anges byzantins des agonies veillèrent longtemps sur les roseaux de Ravenne, sur les catacombes de Rome où les gardes dorés du pape combattaient ceux de l'antipape; seul pouvoir au monde au VËe siècle, Byzance a duré mille ans, plus longtemps que Rome., MALRAUX, les Voix du silence, -in Romans, Pl., p. 172.

Ajouté par webmaster

(...) ce n'est là que l'ambition furieuse et aveugle d'un conquérant qui élargit son empire, sans se demander si les nouveaux peuples soumis ne vont pas désorganiser son ancien peuple, jusque-là fidèle, l'adultérer, lui apporter la contagion de toutes les erreurs., ZOLA, Rome, p. 690.

Ajouté par webmaster

Ils conçoivent l'homme comme un empire dans un empire. Spinoza

Ajouté par webmaster

Spinoza, « L'homme n'est pas un empire dans un empire »

Ajouté par webmaster

Penser à retrouver cette Rome si perdue, si enfouie dans les ténèbres du sol, si écrasée sous les constructions de la Rome impériale et de la Rome chrétienne serait une pure folie (...), Th. GAUTIER, Souvenirs de théâtre, Fouilles du mont Palatin.

Ajouté par webmaster

Un seigneur éminent en richesse, en puissance, Enfin de votre empire après vous le premier., RACINE, Esther, II, 5.

Ajouté par webmaster

Le jour où, sous le règne de Claude, quelque juif initié aux croyances nouvelles -(le christianisme) mit pied à terre vis-à-vis de l'-emporium, ce jour-là personne ne sut dans Rome que le fondateur d'un second empire, un autre Romulus, logeait au port sur de la paille., RENAN, Saint Paul, OE. compl., t. IV, p. 814.

Ajouté par webmaster

Un siècle d'enfants qui veut tirer sur un siècle d'adultes, la grande difficulté, c'est de se mettre en position de tir. Mais le terrible vient après : le tir commencé, plus un jeune qui ne passe «adulte»., Henri MICHAUX, Face aux verrous, p. 63.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Citoyenneté et Empire à Rome (du 1er au 3ème siècle après JC)

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo