Claude MONET: JEANNE-MARGUERITE LECADRE AU JARDIN

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Claude MONET: TERRASSE À SAINTE-ADRESSE La condition de l'ouvrier belge au XIXème siè ... >>
Partager

Claude MONET: JEANNE-MARGUERITE LECADRE AU JARDIN

Beaux-arts

Aperçu du corrigé : Claude MONET: JEANNE-MARGUERITE LECADRE AU JARDIN



document rémunéré

Document transmis par : Isabelle27024


Publié le : 29/9/2010 -Format: Document en format FLASH protégé

Claude MONET: JEANNE-MARGUERITE LECADRE AU JARDIN
Zoom

 

Claude MONET 1840-1926


• Jeanne-Marguerite Lecadre au jardin
• Huile sur toile 80 cm x 99 cm
• Signé en bas, à gauche, «Claude Monet»
• Peint en 1866 ou 1867
• Localisation : Leningrad, musée de l'Ermitage
• Expositions : Paris, 1879, (Quatrième Exposition impressionniste) ; Leningrad, 1956, 1974 ; Tokyo, 1971 ; Washington, Los Angeles, Chicago, Detroit, 1973 ; Le Havre, 1978

 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Claude MONET: JEANNE-MARGUERITE LECADRE AU JARDIN Corrigé de 1000 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Claude MONET: JEANNE-MARGUERITE LECADRE AU JARDIN" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Camille est debout. Jean, couché dans l'herbe, ressemble à une poupée abandonnée. Comme c'est souvent le cas dans les oeuvres peintes par Monet à Argenteuil, il n'y a aucune relation entre les personnages. Cette attitude n'a pas manqué d'être remarquée par de nombreux critiques, pour qui Monet se détachait de son épouse. Quelques années plus tard, Camille devait mourir et Monet se mettre en ménage avec Alice Hoschedé, qui sera sa seconde femme.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

à ses vernissages, on rencontrait les grands aînés des jeunes exposants dont je viens de parler : Claude Monet, Renoir, Camille Pissarro, Cézanne (...), Georges LECOMTE, Ma traversée, p. 156.

Ajouté par webmaster

«C'est comme une grande crise de furonculose de la terre, dit Marie-Jeanne. Quand ça guérit à un endroit, ça se réinfecte à un autre...», Claude ROY, Nous, p. 100.

Ajouté par webmaster

Il alla ouvrir et vit paraître Jeanne qui lui apportait un plateau couvert d'un thé complet., G. SAND, Jeanne, p. 271 (1844), -in T.L.F.

Ajouté par webmaster

On voit que Jeanne Guyon accepte une marge de risque beaucoup plus considérable que Fénelon, son optimisme édénique l'y aide., F. MALLET-JORIS, Jeanne Guyon, p. 270.

Ajouté par webmaster

En juillet 1884, Jeanne se vit offrir ce qu'elle n'espérait plus : le mariage. Encore qu'il ne songeât ni à se ranger ni à s'assagir, Albert se résignait à régulariser. Il le fallait bien. Jeanne était à nouveau enceinte., Edmonde CHARLES-ROUX, l'Irrégulière, p. 65.

Ajouté par webmaster

Dans le jardin, où, en ce jour de Pâques, je cherchais autrefois des oeufs en sucre candi, je recueille des objets éparpillés., Claude MAURIAC, le Temps immobile, p. 206.

Ajouté par webmaster

Ils rirent aux larmes en feuilletant un bulletin de l'Unesco consacré à la drogue. On y voyait un fier gabelou U.S. débusquant trois feuilles de cannabis dans les entrailles d'une torche électrique. Sur le balcon, la marie-jeanne prospérait. Le Maître prétendait que c'est bon, en tisane., Claude COURCHAY, La vie finira bien par commencer, p. 245.

Ajouté par webmaster

C'est un gage du tempérament généreux de MËmËe Jeanne Champion qu'elle «sauve» tous ses personnages, même ceux qui s'annonçaient détestables, telles la tante bossue ou la fiancée snobinette., L. ESTANG, «Les miroirs Jumeaux» de Jeanne Champion, -in le Figaro littéraire, 8-14 sept. 1967.

Ajouté par webmaster

J'ai plus de lecteurs au Japon qu'en France, m'a-t-on dit. Je ne me souviens guère des inaugurations; je me souviens d'un dialogue, en 1960, dans un jardin que je suis en train de survoler : le jardin «des Sept Pierres», le fameux Jardin-Sec - petits menhirs sur un sable cabalistiquement ratissé., MALRAUX, Antimémoires, Folio, p. 569.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Claude MONET: JEANNE-MARGUERITE LECADRE AU JARDIN

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo