LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le capitalisme s'oppose-t-il au civisme ? Peut-on vivre dans une société communiste ? >>


Partager

Le collectivisme est-il la négation de l'individu ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le collectivisme est-il la négation de l'individu ?



Publié le : 2/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Le collectivisme est-il la négation de l'individu ?
Zoom

Le collectivisme suppose que les individus soient considérés comme les membres d'un corps social   A. Le corps social : le collectivisme, économique ou politique, passe par la formation d'une collectivité au nom de laquelle les décisions sont prises. Dans le cadre politique, on parle alors de « corps social « ou de « corps politique «, qui est le tout formé par l'ensemble des individus. Les intérêts privés des individus doivent donc y être subordonnés. Dans la théorie du contrat social écrite par Rousseau, les individus donnent au Souverain tout ce qui lui est nécessaire, y compris leurs biens propres. Cela ne nie pas pour autant l'individu, puisque celui-ci ne peut vivre conformément à sa nature que s'il est libre, or la liberté ne peut être garantie que par la constitution politique. Même quand les intérêts des individus semblent être sacrifiés au profit des intérêts collectifs, il n'en demeure pas moins que l'individu n'est pas nié, puisque c'est au nom de ce qu'il est par essence - libre - que la collectivité, ici l'Etat, doit être maintenue. Au yeux de Rousseau, le collectivisme est donc la promotion de la vraie nature l'individu, et s'il faut parfois contraindre l'individu à suivre la loi dictée par le tout, ce n'est rien d'autre que « le forcer à être libre «, c'est-à-dire le forcer à se plier aux règles d'une communauté politique qui peut seule lui garantir la liberté. B.  le problème politique de la démocratie.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2072 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le collectivisme est-il la négation de l'individu ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • Luc66604 (Hors-ligne), le 16/06/2010 é 16H20.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    COLLECTIVISME. n. m. Terme d'origine récente qui désigne un socialisme d'État, d'inspiration marxiste. Il s'applique à un régime social qui réserve la propriété des moyens de- production à une collectivité, commune ou, plus souvent, à l'État. Le communisme ajouterait au pur collectivisme la mise en commun des produits et des moyens de jouissance. Le problème philosophique posé par le collectivisme est celui des droits de la personne par rapport aux droits de la société, et par conséquent celui de la légitimité de la propriété privée.

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit