Le comique chez Molière

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La technique de la comédie chez Molière La philosophie dans l'oeuvre de Molière >>
Partager

Le comique chez Molière

Littérature

Aperçu du corrigé : Le comique chez Molière



document rémunéré

Document transmis par : Jonathan46831


Publié le : 4/2/2011 -Format: Document en format FLASH protégé

Le comique chez Molière
Zoom
  • comique : * Relatif à la comédie en tant que genre théâtral. * Qui provoque le rire; drôle.
  • Molière : Le plus grand auteur dramatique français, comédien, chef de troupe, auteur de nombreuses comédies, en vers ou en prose, qui vont de la farce à la comédie de mœurs et aux grandes comédies qui mettent en cause les abus de son temps. • Quelques œuvres à connaître: Les Précieuses ridicules (1659); L'École des femmes (1622); Don Juan (1665); Tartuffe (1669); Les Fourberies de Scapin (1671); Les Femmes savantes (1672); Le Malade imaginaire (1673).

 

Parmi les observations qu'il a faites, Molière utilise surtout celles qui peuvent susciter le rire. Ses effets, obtenus par des procédés qui ne sont pas toujours originaux, enveloppent presque toujours une signification profonde, car ce sont des hommes de chair, non des fantoches, qui évoluent sur la scène : le comique de Molière est un comique humain.

LES FORMES DU COMIQUE

L'oeuvre de Molière, gaie d'un bout à l'autre, offre une grande diversité de tons. Le comique est bouffon dans Le Bourgeois gentilhomme ou Le Malade imaginaire et subtil dans Amphitryon; haut en couleurs dans Tartuffe ou dans L'Avare et discret dans Le Misanthrope. 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Le comique chez Molière Corrigé de 1004 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le comique chez Molière" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • marion2102-206687 (Hors-ligne), le 28/04/2013 à 28H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Pourtant, on rit à la représentation d'une pièce de Molière, même s'il s'agit du Misanthrope. Il faut donc limiter la portée de l'interprétation que nous venons d'exposer. a) D'abord un argument de principe : le cloisonnement des genres interdisait à Molière de pratiquer une comédie larmoyante. Pas plus de comédie tragique que de comique dans la tragédie. — Molière a écrit des pièces où ne résonne nulle voix tragique : les Fourberies, Pourceaugnac, le Médecin, etc. Ni le XVIIe siècle, ni le XVIIIe, n'ont entendu le moindre accent tragique dans son théâtre : on s'indignait plutôt qu'il portât tort, par sa trivialité, au théâtre digne de ce nom (Boursault et, parfois, Boileau). b) Les « grandes comédies » elles-mêmes fournissent enfin la matière de bien des réserves à cette interprétation de l'œuvre.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    (...) un personnage comique est généralement comique dans l'exacte mesure où il s'ignore lui-même. Le comique est inconscient., H. BERGSON, le Rire, p. 17.

    Ajouté par webmaster

    Du plaisir faisons notre affaire., MOLIèRE, la Pastorale comique, XV.

    Ajouté par webmaster

    Ha! cruelle. - Coeur dur. - Tigresse. - Inexorable (...), MOLIèRE, la Pastorale comique, 13.

    Ajouté par webmaster

    Le comique est, au point de vue artistique, une imitation; le grotesque une création (...) le rire causé par le grotesque a en soi quelque chose de profond, d'axiomatique et de primitif qui se rapproche beaucoup plus de la vie innocente et de la joie absolue que le rire causé par le comique de moeurs (...) J'appellerai désormais le grotesque comique absolu (...), BAUDELAIRE, Curiosités esthétiques, De l'essence du rire, V.

    Ajouté par webmaster

    (...) Un même malheur aujourd'hui nous assemble., MOLIèRE, la Pastorale comique, 13.

    Ajouté par webmaster

    Il passe en beauté feu Narcisse, Qui fut un blondin accompli., MOLIèRE, la Pastorale comique, 2.

    Ajouté par webmaster

    Quoi qu'il en soit, depuis que je vous vois chez elle, Toujours de plus en plus je l'éprouve cruelle (...), CORNEILLE, l'Illusion comique, II, 7.

    Ajouté par webmaster

    J'ai chez moi des valets à mon commandement, Qui n'ayant pas l'esprit de faire des bravades, Répondraient de la main à vos rodomontades., CORNEILLE, l'Illusion comique, III, 3.

    Ajouté par webmaster

    Mais, hélas! Quand l'âge nous glace, Nos beaux jours ne reviennent jamais., MOLIèRE, la Pastorale comique, 15.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource suivante

    Le comique chez Molière

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast littérature