Comment comprendre la formule: Dieu est mort ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Quel besoin l'homme a-t-il de produire des oe ... Que signifie l'expression de « société sans É ... >>


Partager

Comment comprendre la formule: Dieu est mort ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Comment comprendre la formule: Dieu est mort ?



Publié le : 10/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Comment comprendre la formule: Dieu est mort ?
Zoom

L'analyse du mot « Dieu « et de toutes les valeurs qui gravitent autour de lui conduit, sur la base d'une réflexion sémantique, à examiner les différentes acceptions possibles de la formule :
 — Sens « athée « brutal : Dieu n'existe pas.
 — Sens « pascalien « du « Dieu caché «.
 — Sens « nietzschéen « de la négation de toutes les valeurs humaines liées à Dieu.
 Vous avez donc ici un plan très particulier par analyse successive de notions.



Dieu, hypothèse encombrante et inutile, est alors nié.Cette compréhension de la formule « Dieu est mort » ne nous paraît guère satisfaisante. Elle est statique, rigide, elle ne concerne que des individus dans une société donnée. A la limite, elle pose seulement Dieu comme idée, non point comme transcendance vivante. Elle ne répond nullement au problème posé, dans la mesure où nous arrivons seulement "à affirmer ceci : l'idée de Dieu est purement illusoire - Dieu n'existe pas. Mais, en bonne logique, l'athéisme n'affirme pas vraiment que Dieu est mort. Tournons-nous donc vers une seconde interprétation, plus vivante, qui rende compte de ce mot de mort qui est inscrit dans notre champ de recherche et qui pose ici véritablement problème.2. Dieu est mort : un processus historiqueLa formule « Dieu est mort » reprend un sens beaucoup plus vivant et beaucoup plus vrai si elle dépasse le contenu d'une conscience individuelle et d'une idée personnelle pour être saisie comme un processus historique qui a frappé les chrétiens eux-mêmes, à commencer par Pascal, à l'intérieur d'un certain devenir. Car la foi de Pascal ne s'enracine pas dans une présence, celle d'un Dieu immanent à l'univers et l'éclairant, mais elle se comprend, au contraire, par référence à un Dieu caché, dissimulé.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Comment comprendre la formule: Dieu est mort ?
Corrigé de 4827 mots (soit 7 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Comment comprendre la formule: Dieu est mort ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • mp3maxence-235188 (Hors-ligne), le 01/04/2014 é 01H22.
  • antoinescalia (Hors-ligne), le 04/06/2012 é 04H16.
  • sebastopole (Hors-ligne), le 26/10/2011 é 26H15.
  • gillot (Hors-ligne), le 05/03/2011 é 05H19.
  • palmaix (Hors-ligne), le 02/03/2011 é 02H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Comment comprendre la formule: Dieu est mort ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit