NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< N'y a-t-il de réel qu'interprété ? Comprend-on le vivant en l'opposant à l'inert ... >>


Partager

Comment définir le vivant ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Comment définir le vivant ?



Publié le : 27/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Comment définir le vivant ?
Zoom

Tous les êtres vivants ont deux aptitudes essentielles :

-          Relation constante avec un milieu extérieur où ils se nourrissent et se développent.

-          Capacité de se reproduire entre eux.

Ce sont deux conditions nécessaires, non seulement pour l’existence, mais aussi pour la permanence de la vie. Mais quand l’homme se mêle au milieu, il transforme le naturel en artificiel, d’où l’exemple de Canguilhem, dans La connaissance de la vie, d’un mendiant heurtant un hérisson écrasé sur la route, épisode de l’Electre de Giraudoux. La route est faite par l’homme, elle traverse le milieu du hérisson. C’est donc moins l’hérisson qui traverse la route que l’inverse. La vie aussi est création. On définit l’organisme comme un système existant par soi, dont tous les éléments ou organes sont interdépendants. L’être vivant est apte à l’autoconstruction, l’autoconservation, l’autorégulation, et l’autoréparation (voir Comte, Cours de philosophie positive, 40e leçon). Ces principales fonctions, quand elles sont remplies, font qu’un être est vivant, d’où la célèbre formule de Bichat qui, en 1800, définit la « vie « comme « l’ensemble des fonctions qui résistent à la mort «.



.. De la bactérie à l'homme en passant par la plante, le vivant assimile et rejette des substances. Il y a donc un échange entre le vivant et son milieu. D'où un troisième critère, le vivant respire. Il transforme par des réactions de combustion l'énergie des aliments en énergie utiles pour ses cellules. D'ailleurs, la mort se signale habituellement par l'arrêt de la respiration. Autre principe fondamental, le vivant est en lutte contre l'entropie qui elle est la seconde loi de la thermodynamique du monde physique. Le vivant a une naissance, un développement et une mort. Ces processus n'ont lieu que chez le vivant auxquels s'ajoute celui de la reproduction. Seul le vivant est capable de reproduction en tant que continuité biologique de l'individu et de l'espèce. L'inerte ne connaît que l'entropie et ignore la reproduction.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1339 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Comment définir le vivant ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Xavier (Hors-ligne), le 13/10/2010 é 13H10.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit