NoCopy.net

Comment se déroule la garde à vue ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Comment investir dans les matières premières ... Quels sont les effets de la représentation da ... >>
Partager

Comment se déroule la garde à vue ?

Droit

Aperçu du corrigé : Comment se déroule la garde à vue ?



document rémunéré

Document transmis par : ???


Publié le : 26/2/2012 -Format: Document en format FLASH protégé

Comment se déroule la garde à vue ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Comment se déroule la garde à vue ?



 

La garde à vue existe en France depuis 1958. C'est une prérogative accordée aux officiers de police judiciaire de retenir dans leurs locaux pendant une certaine durée la personne qu'ils souhaitent interroger.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Comment se déroule la garde à vue ? Corrigé de 512 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Comment se déroule la garde à vue ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Les motifs de la garde à vue doivent également être mentionnés. Tous ces éléments doivent être émargés par l'intéressé lui-même. En cas de refus de signer, il en est fait mention. Toutes ces mentions doivent également figurer sur un registre spécial tenu à cet effet dans tout local de police susceptible de recevoir une personne gardée à vue.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

-Se donner de garde, ou plus souvent -Se donner garde de, signifie Se défier, se précautionner, éviter. -Donnez-vous garde qu'on ne vous attaque. Donnez-vous garde de cet homme. Donnez-vous garde de toucher à cela., Dict. de l'Acad. (8Ëe éd.), art. -Garde.

Ajouté par webmaster

Derrière un mamelon la garde était massée, La garde, espoir suprême et suprême pensée! «Allons; faites donner la garde!» cria-t-il (...) La garde impériale entra dans la fournaise., HUGO, les Châtiments, V, XIII, 2.

Ajouté par webmaster

(...) -un garde française, un garde républicaine. Cf. -Un cent-Suisse, c'est-à-dire un des Cent-Suisses (...) -un chevau-léger, c'est-à-dire un homme du corps de troupe appelé les -chevau-légers. Un garde-française (...) est resté (...) en usage (...) Mais l'expression -un garde républicaine, attestée par de vieux Parisiens qui ont vu 1848 et 1871, a absolument disparu devant un -«garde-républicain» (où le substantif garde -est masculin)., J. DAMOURETTE et É. PICHON, Essai de grammaire de la langue franç., t. I, p. 411.

Ajouté par webmaster

Une manière commode de faire la connaissance d'une ville est de chercher comment on y travaille, comment on y aime et comment on y meurt., CAMUS, la Peste, p. 13.

Ajouté par webmaster

Comment prétendons-nous qu'un autre garde notre secret, si nous ne pouvons le garder nous-mêmes?, LA ROCHEFOUCAULD, Maximes supprimées, 584.

Ajouté par webmaster

La farandole pour finir le cotillon, le Midi à outrance, et -zou! (...) Mais comment cela se danse-t-il? (...) Les mains s'attirent et se joignent, les salons se mêlent, cette fois. Bompard indique gravement «comme ceci, mesdemoiselles» en battant un entrechat; et, Hortense en tête, la farandole se déroule à travers la longue enfilade des salons, suivie de Valmajour jouant avec une gravité superbe, fier de son succès et des regards que lui vaut sa mâle et robuste tournure dans un costume original., Alphonse DAUDET, Numa Roumestan, IX, p. 185

Ajouté par webmaster

Comment fuir? les flammes attroupées bloquent les portes de la citadelle. En cherchant de tous les côtés, on découvre une poterne qui donnait sur la Moskowa. Le vainqueur avec sa garde se dérobe par ce guichet de salut., CHATEAUBRIAND, Mémoires d'outre-tombe, t. III, p. 217.

Ajouté par webmaster

(...) le mot -garde (dans ces composés) ayant cette particularité d'être tantôt nom, tantôt verbe, son accord avec le déterminatif (pluriel) est fonction de la manière dont il est pensé. Si l'on écrit, sans accord, -des garde-cendre, des garde-feu, c'est que l'on veut désigner par là ce qui garde la cendre ou le feu; -garde est pensé alors comme verbe, de là son invariabilité. On écrit -des gardes-côte(s), des gardes-chasse, parce que -garde est pris comme nom (...) Ce qu'il faut noter, c'est que de nos jours la tendance est de plus en plus accusée d'accorder -garde, du moins lorsque ce qui domine dans la pensée, c'est sa valeur de substantif; or il en est ainsi quand le nom composé désigne non des choses, mais des êtres humains., G. et R. LE BIDOIS, Syntaxe du franç. moderne, t. II, p. 134-135.

Ajouté par webmaster

-Prends garde de ne pas le rencontrer n'a-t-il pas l'air de s'opposer exactement à -Prends garde de le rencontrer? HANSE, Dict., art. -Garde.,

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Comment se déroule la garde à vue ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo