NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Développer sa personnalité, est-ce cultiver s ... Les différentes formes de l'imitation ? >>


Partager

Comment le désir naît-il ? Comment le désir meurt-il ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Comment le désir naît-il ? Comment le désir meurt-il ?



Publié le : 12/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Comment le désir naît-il ? Comment le désir meurt-il ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Comment le désir naît-il ? Comment le désir meurt-il ?




Nous pouvons donc définir le désir : la tendance vers un objet de la possession duquel l'expérience fait espérer joie ou plaisir.Le désir n'est qu'une tendance, et l'homme peut éprouver un désir très vif sans prendre effectivement aucun des moyens aptes à le satisfaire. Par là le désir se distingue de la volition, qui consiste dans la mise en jeu de ses forces pour atteindre le but visé : ils sont innombrables les rêveurs qui, aspirant à la fortune, à la gloire ou bien à la maîtrise de soi, attendent dans leur fauteuil que l'objet de leur désir leur tombe du ciel. Le désir se distingue encore de la volonté par son indépendance à l'égard de la réalité et à l'égard des autres désirs eux-mêmes : je puis désirer l'impossible - le vieillard peut désirer recommencer sa vie et redevenir enfant - ; je puis éprouver plusieurs désirs qui se contredisent l'un l'autre - le soldat peut rêver qu'il atteint aux sommets de l'héroïsme, sans avoir le sentiment d'un sacrifice douloureux. La volonté est plus logique : l'homme volontaire juge ses désirs et ne s'arrête qu'à ceux dont la réalisation est possible ; les diverses aspirations s'organisent dans son âme, les désirs dominants annihilant peu à peu les désirs plus faibles incompatibles avec eux.Mais si le désir n'est pas la volonté, il est le ressort indispensable de l'acte volontaire. Un homme sans désirs serait totalement aboulique, et la richesse des désirs donne de l'aisance et de la force dans l'action. Le désir, en effet, est une tendance, c'est-à-dire, avons-nous dit, puissance et besoin d'action, bien plus, ébauche de mouvement. En effet, lorsque la satisfaction du désir est facile et que rien ne s'y oppose, l'action se déclenche comme d'elle-même. Si la satisfaction du désir présente de trop grandes difficultés, en rester au stade du désir consiste à se représenter le désir satisfait, ce qui constitue déjà un certain mode d'activité et entraîne infailliblement quelques essais de réalisation effective : désirant dire des paroles blessantes à mon ennemi et retenu par crainte des représailles, je m'imagine le stigmatisant de quelques épithètes déshonorantes, et mes lèvres esquissent les mouvements par lesquels s'articulent ces mots vengeurs.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2384 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Comment le désir naît-il ? Comment le désir meurt-il ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit