Le commentaire composé

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< On a écrit que : « la chanson n'a ni le temps ... Le vent - Oscar Venceslas DE LUBICZ MILOSZ, ... >>
Partager

Le commentaire composé

Echange

Aperçu du corrigé : Le commentaire composé



Document transmis par : loic47773


Format: Document en format FLASH protégé

Le commentaire composé
Zoom

INDICATIONS DE TRAVAIL ET CONSEILS GÉNÉRAUX

LES ÉCUEILS

Quatre écueils à éviter dans ce genre de devoir, qui nécessite de la méthode, et une méthode particulière :

1. Le commentaire composé n'est pas une explication suivie, i.e. qui suit le texte paragraphe par paragraphe, ou strophe par strophe, ligne par ligne, ou vers par vers. Il faut centrer l'analyse du texte sur 2 (ou 3) de ses aspects les plus importants.

2. Il ne faut pas séparer ce qu'on appelait autrefois le fond, de la forme. Chez tout grand écrivain, ils sont unis de façon indissoluble. Il faut donc que le commentaire rende compte des caractères de la pensée (du sentiment...) et de l'art de l'écrivain qui les met en valeur, sans les dissocier.

3. Il ne faut en aucun cas paraphraser le texte — i.e. répéter dans ses propres termes, moins bien donc ! ce que dit l'auteur — ni le résumer. Il faut commenter, i.e. analyser, expliquer ce que l'écrivain a voulu dire et faire, et comment il y est parvenu.

4. Il ne s'agit pas de raconter tout ce que l'on sait sur l'auteur, à partir du texte (réserver quelques renseignements de ce type pour le début de l'introduction, et quel-

ques allusions dans la conclusion). Le corps du devoir part du sujet et uniquement. On doit «s'accrocher au texte». Donc tout renseignement d'histoire littéraire utilisé en cours de développement doit être en rapport étroit et strict avec le texte. Pas de digressions. Bref, le commentaire composé aura donc précisément... une composition charpentée, solide, claire.

COMPOSITION DU DEVOIR

1. L'introduction.

Avant tout, il convient de rédiger une introduction ferme et nette. Une bonne introduction... et c'est déjà une partie de la note gagnée car elle annonce l'essentiel du devoir ! De plus un premier bon contact prédispose bien... l'examinateur. Elle doit traditionnellement se composer :

— d'une situation ;

— de l'idée générale ;

— de la valeur formelle de l'ensemble ;

— de l'annonce des thèmes choisis.

N'oublions pas que, conventionnellement, le lecteur est censé ignorer complètement de quoi on va l'entretenir. Tout doit être précisé.

ATTENTION! La graphie est très importante et utile ; il faut que l'introduction soit en un seul paragraphe, et que chacun des éléments qui la composent soit relié entièrement à celui qui suit. Donc un seul paragraphe pour l'introduction ; et, pour être tout à fait clair, passez donc une ligne blanche à sa suite avant d'entamer le développement.
 

Reprenons chacun des points de l'introduction :

A. — La situation.

1) ou l'élève connaît l'auteur et il utilisera alors ses connaissances d'histoire littéraire. Mais, attention ! Uniquement celles en rapport étroit avec le texte : il ne faut pas se perdre dans l'anecdote, ni développer trop longuement. Quelques phrases, quelques lignes même, suffisent.

2) ou l'élève n'a aucune connaissance sur l'auteur. Il ne peut que le situer :
...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Le commentaire composé" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Par la suite, observons cette société à travers les regards des convives. Pas une personne n'ose le contredire ni l'interpeller, même si ce dernier est insupportable « on bouche les oreilles » « chacun à son fait sans qu'il ait eu l'intention de le lui donner ». La société est soumise à ce genre de personnage influençable. Il est plus facile d'accepter cette situation que de si opposer « il y a un moindre inconvénient à la lui laisser entière qu'à la lui disputer ». La société toute entière se plie devant cette personne ayant un rang social élevé « folle déférence » ce qui prouve qu'à l'époque il suffisait d'avoir une place haute placée devant soi pour se soumettre à son fort caractère. Nous pouvons en déduire qu'aux XVIIème siècle la société se pliait devant les personnes ayant une forte personnalité et n'ayant quasiment aucun esprit et aucune culture. Il suffisait d'être haut placé pour se faire respecter.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Certains auteurs, parlant de leurs ouvrages, disent : Mon livre, mon commentaire, mon histoire, etc. - Ils sentent leurs bourgeois qui ont pignon sur rue, et toujours un «chez moi» à la bouche. Ils feraient mieux de dire : Notre livre, notre commentaire, notre histoire, etc., PASCAL, Pensées, I, 43.

Ajouté par webmaster

-(Le pluriel de oeil) yeux, est anomal., MALHERBE, Commentaire sur Desportes, Cartels.

Ajouté par webmaster

Il est, indubitable que la rime n'a été inventée que pour l'oreille., VOLTAIRE, Commentaire sur Corneille, Rem. sur Médée, I, 5.

Ajouté par webmaster

- Qu'est-ce qu'il risque? - Perpétuité. Nous ne fîmes aucun autre commentaire., Jean GENET, Journal du voleur, p. 65.

Ajouté par webmaster

Il pensa avec un pincement de coeur au commentaire aigre-doux que devait donner de ce loupé magistral le radioreporter (...), R. FALLET, le Triporteur, p. 373.

Ajouté par webmaster

Je ne prétends pas dépriser Corneille : mon commentaire n'est ni un panégyrique ni une censure (...), VOLTAIRE, Commentaires sur Corneille, Polyeucte, t. 48, p. 360.

Ajouté par webmaster

Le -luth est composé de quatre parties; de la table de sapin ou de cèdre; du corps, composé de neuf ou dix éclisses, qu'on appelle aussi le -ventre ou la -donte; du manche, qui a neuf touches ou divisions (...) et de la tête ou de la crosse, où sont les chevilles qu'on tourne pour monter les cordes aux tons convenables., FURETIèRE, Dict., art. -Luth.

Ajouté par webmaster

La plupart -(des journaux) d'ailleurs - et ce devait être un ordre, - s'abstenaient de tout commentaire -(sur la remise à la Serbie d'une note autrichienne)., MARTIN DU GARD, les Thibault, t. VI, p. 59.

Ajouté par webmaster

J'étais exténuée, exsangue. Et pour un rien, un aoriste. Caler à la dernière épreuve sur le commentaire de texte grec. Un passage de Plotin sur la Dyade., Yanny HUREAUX, la Prof, p. 14.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Le commentaire composé

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo