NoCopy.net

Commentaire Composé Racine Phèdre ; Acte I, scène 1.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< « L'expression d'une expérience personnelle e ... Le personnage de DON JUAN chez Molière >>
Partager

Commentaire Composé Racine Phèdre ; Acte I, scène 1.

Echange

Aperçu du corrigé : Commentaire Composé Racine Phèdre ; Acte I, scène 1.



Document transmis par : blyss19990


Publié le : 18/9/2010 -Format: Document en format HTML protégé

Commentaire Composé Racine Phèdre ; 

Acte I, scène 1.
Zoom

 

Introduction

Nous sommes au 17ième siècle lorsque le théâtre obtint ses lettres de noblesse au cours de ce siècle et devint ainsi le Siècle du Théâtre. Le succès littéraires grandissant ; de nombreux poètes tels que Molière, Corneille ou encore Racine trouvèrent ainsi le moyen de communication directe avec leur auditoire pour un théâtre classique. Ainsi le classicisme naît ; c’est un mouvement littéraire et artistique qui débute au milieu de ce siècle. Ce terme désigne les œuvres qui prennent pour modèle l'art antique et la recherche du vraisemblable. Avec comme précepteur Jean Chapelain et l'abbé d'Aubignac, ils définissent les règles du théâtre classique et diffusent ce goût auprès du public mondain des salons qu'ils fréquentent.

Le texte que nous allons étudier est un extrait d’une œuvre théâtrale de Jean Racine (1639-1699)  qui est un auteur très connu au cours de cette période. Ce passage se situe à l’ouverture de la pièce Phèdre écrite en 1677 qui est une tragédie de l’âge classique. Nous allons plus précisément étudier les vers 34 à 113 de l’Acte I Scène 1, considéré comme exposition dans l’œuvre ; nous allons nous intéressé à cette scène composée de multiples répliques mais aussi d’une longue tirade qu’entretient Hippolyte envers Théramène.  

Dans une première partie, nous allons nous intéressé aux caractéristiques des aveux d’Hippolyte à son confident Théramène, puis analyserons d’autre part les relations qu’entretiennent les personnages entre eux et leurs caractères.

 

I Une scène d’aveu

A_ Un quiproquo envers le confident d’Hippolyte (Théramène)

Hippolyte se confie à Théramène son ami depuis l’enfance v66-67 ; il avoue ses sentiments amoureux envers Aricie et souhaite la fuir. Il y a une mise en place d’un quiproquo ; Théramène croit que l’hostilité de Phèdre fait fuir Hippolyte (V 37à 47) il ...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Commentaire Composé Racine Phèdre ; Acte I, scène 1." a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Hippolyte tente de se défendre comme il le peut sans dire la vérité à son père de peur qu'il ne soit blessé et que cela le détruise. Enfin, il est également possible de percevoir les sentiments d'Hippolyte à travers le champ lexical du choc : « interdite » (v1078), « m'accablent » (v1079) et « m'ôtent » (v1080). Ce que ressent Hippolyte est surtout exprimé par le pronom complément « m' ». Le jeune homme utilise également une Métonymie, « un tel excès d'horreur rend son âme interdite », au vers 1078, cela signifie que l'accusation de son père lui coupe totalement le souffle par la stupeur. Finalement, grâce à cela, nous pouvons nettement comprendre ce qu'il ressent, son impuissance face à la trahison que son père lui fait. En effet, celui-ci invoque Neptune pour le tuer alors que son fils le protège de la vérité.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

La première scène du troisième acte -(de «Phèdre»), si belle en soi pourtant, Racine ne l'invente sans doute que pour amorcer l'extraordinaire rebondissement du quatrième acte., GIDE, Attendu que..., p. 206.

Ajouté par webmaster

Je me tais. Cependant Phèdre sort d'une mère, Phèdre est d'un sang, Seigneur, vous le savez trop bien, De toutes ces horreurs plus rempli que le mien., RACINE, Phèdre, IV, 2.

Ajouté par webmaster

D'un amour criminel Phèdre accuse Hippolyte!, RACINE, Phèdre, IV, 2.

Ajouté par webmaster

Ne verrez-vous point Phèdre avant que de partir?, RACINE, Phèdre, I, 1.

Ajouté par webmaster

Phèdre atteinte d'un mal qu'elle s'obstine à taire., RACINE, Phèdre, I, 1.

Ajouté par webmaster

Phèdre mourait, Seigneur, et sa main meurtrière Éteignait de ses yeux l'innocente lumière., RACINE, Phèdre, IV, 1.

Ajouté par webmaster

Et Phèdre, tôt ou tard de son crime punie, N'en saurait éviter la juste ignominie., RACINE, Phèdre, V, 1.

Ajouté par webmaster

Votre frère l'emporte, et Phèdre a le dessus., RACINE, Phèdre, II, 6.

Ajouté par webmaster

Est-ce Phèdre qui fuit, ou plutôt qu'on entraîne?, RACINE, Phèdre, II, 6.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédente

Commentaire Composé Racine Phèdre ; Acte I, scène 1.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo