NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Armand GUILLAUMIN: LE QUAI DE BERCY (ANALYSE ... Philo >>


Partager

Commentaire L'espèce Humaine Robert Antelme

Littérature

Aperçu du corrigé : Commentaire L'espèce Humaine Robert Antelme



Publié le : 7/10/2012 -Format: Document en format FLASH protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Commentaire L'espèce Humaine Robert Antelme
Zoom



Robert Antelme, L'Espèce humaine, 1947 (page 294-295)

Introduction :

Robert Antelme, philosophe du XXème siècle et époux de Marguerite Duras, était un résistant durant la Seconde Guerre mondiale. Déporté à Buchenwald, Gandersheim et Dachau de juin 1944 à la fin de la guerre, il publie L'Espèce humaine à son retour en 1947. A partir de son propre cas, il réfléchit sur la déshumanisation et sur l'Humanité dans son livre.

LECTURE

Problématique : Comment Robert Antelme fait-il, du récit de son expérience personnelle, une méditation générale sur l'Humanité ?

Nous verrons que le récit de Robert Antelme de son expérience personnelle aboutit à une réflexion sur l'humanité.

Développement :

Le récit d'une expérience personnelle

L'Espèce humaine d'Antelme relate son expérience personnelle dans les camps de concentration pendant la Seconde Guerre mondiale.

Un souvenir encore présent

Deux ans après son expérience de la Seconde Guerre mondiale, son souvenir de la déportation est encore très présent, traumatisant.

Des souvenirs bien précis : description précise des lignes 1 à 5 : « Dehors, la vallée est...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1000 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Commentaire L'espèce Humaine Robert Antelme" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
Corrigé consulté par :
  • bleujulieemile (Hors-ligne), le 01/02/2014 à 01H16.
  • pascal-225215 (Hors-ligne), le 27/12/2013 à 27H09.
  • maelan-221208 (Hors-ligne), le 04/12/2013 à 04H17.
  • maelan-221208 (Hors-ligne), le 04/12/2013 à 04H17.
  • maelan-221208 (Hors-ligne), le 04/12/2013 à 04H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    L'un des plus sûrs enseignements de la Génétique humaine est de nous révéler l'-individualité, la personnalité de chacun des représentants de l'espèce. Tout individu porte une certaine combinaison génétique qui n'appartient qu'à lui (...) De chacun de nous, on peut dire, en toute rigueur, qu'il est un exemplaire -unique et irreproductible de l'espèce., Jean ROSTAND, l'Hérédité humaine, p. 98.

    Ajouté par webmaster

    Il s'avisa un beau jour de printemps de s'aller promener, marchant tout droit devant lui, croyant que c'était un privilège de l'espèce humaine, comme de l'espèce animale, de se servir de ses jambes à son plaisir., VOLTAIRE, Candide, II.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est l'origine de la diversité génétique de l'espèce? Elle ne peut être que l'oeuvre de la mutation (...) autrement dit, les gènes originels de l'espèce se sont diversifiés au cours de son évolution en subissant les changements de constitution moléculaire., Jean ROSTAND, l'Hérédité humaine, p. 101.

    Ajouté par webmaster

    Comme toute autre espèce vivante, l'espèce humaine, nous n'en pouvons guère douter, représente l'aboutissement d'une longue série de transformations, autrement dit d'une -évolution. Nul ne pense en effet qu'une machine aussi compliquée que la nôtre ait pu se former de prime saut., Jean ROSTAND, l'Homme, VIII.

    Ajouté par webmaster

    Quoi qu'il en soit, il est bien démontré que le singe n'est pas une variété de l'homme, non seulement parce qu'il est privé de la faculté de parler, mais surtout parce qu'on est sûr que son espèce n'a point celle de se perfectionner, qui est le caractère spécifique de l'espèce humaine., ROUSSEAU, De l'inégalité parmi les hommes, Notes, p. 109.

    Ajouté par webmaster

    Certains auteurs, parlant de leurs ouvrages, disent : Mon livre, mon commentaire, mon histoire, etc. - Ils sentent leurs bourgeois qui ont pignon sur rue, et toujours un «chez moi» à la bouche. Ils feraient mieux de dire : Notre livre, notre commentaire, notre histoire, etc., PASCAL, Pensées, I, 43.

    Ajouté par webmaster

    Un dogue énorme apparaît entre les perles de cet espèce de brise-soleil ou de pare-mouches dont s'orne la porte., Robert PINGET, Graal flibuste, p. 130.

    Ajouté par webmaster

    Une espèce qu'aucun naturaliste n'a osé supposer, n'a osé prévoir? Une espèce comme nous n'en avons jamais vue, même dans nos rêves, une espèce hors-Genèse, une espèce impensée? Vous êtes bien d'accord?, Pierre GASCAR, les Bêtes, p. 134.

    Ajouté par webmaster

    Dans l'espèce humaine, les cheveux ne deviennent laineux que sur les nègres (...), BUFFON, Hist. nat. des hommes, Suppl., XI.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast littérature