Commentaire de la tirade de Don Juan faisant l'éloge de l'hypocrisie

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Lucie a trois millions d'années L'île aux esclaves de Marivaux : scène 3, act ... >>
Partager

Commentaire de la tirade de Don Juan faisant l'éloge de l'hypocrisie

Littérature

Aperçu du corrigé : Commentaire de la tirade de Don Juan faisant l'éloge de l'hypocrisie



document rémunéré

Document transmis par : Olympio


Publié le : 6/12/2011 -Format: Document en format FLASH protégé

Commentaire de la tirade de Don Juan faisant l'éloge de l'hypocrisie
Zoom
  • tirade : Longue réplique, prononcée par un seul personnage au théâtre, en présence d'autres.

L'hypocrisie est un thème majeur chez Molière, qui lui a consacré deux pièces, Le Tartuffe et Le Misanthrope. Mais ce thème apparaît aussi à la fin de Dom Juan : le personnage éponyme, libertin immoral, sentant se resserrer autour de lui le filet de ses ennemis et de ses victimes, décide, dans un ultime avatar, de feindre une extrême piété, afin d'être soutenu par le parti dévot. Mais à son valet Sganarelle, lui aussi dupé par sa fausse conversion, il dévoile, dans la scène 2 de l'acte V, que cette nouvelle attitude n'est qu'un "masque pour abuser le monde".  L'éloge de l'hypocrisie qu'il prononce alors le révèle paradoxalement dans sa vraie nature. Aussi étudierons-nous d'abord la maîtrise rhétorique de Don Juan, puis ce que ce discours nous apprend sur lui.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Commentaire de la tirade de Don Juan faisant l'éloge de l'hypocrisie Corrigé de 1339 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Commentaire de la tirade de Don Juan faisant l'éloge de l'hypocrisie" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • jojo4256-208545 (Hors-ligne), le 09/05/2013 à 09H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    (...) l'hypocrisie est un vice privilégié, qui (...) jouit en repos d'une impunité souveraine., MOLIèRE, Dom Juan, V, 2.

    Ajouté par webmaster

    Les moeurs sont l'hypocrisie des nations; l'hypocrisie est plus ou moins perfectionnée., BALZAC, Physiologie du mariage, Pl., t. X, p. 630.

    Ajouté par webmaster

    (...) l'hypocrisie est un vice à la mode, et tous les vices à la mode passent pour vertus. Le personnage d'homme de bien est le meilleur de tous les personnages qu'on puisse jouer aujourd'hui, et la profession d'hypocrite a de merveilleux avantages (...) Tous les autres vices des hommes sont exposés à la censure (...) mais l'hypocrisie est un vice privilégié, qui, de sa main, ferme la bouche à tout le monde (...) Combien crois-tu que j'en connaisse qui, par ce stratagème, ont rhabillé adroitement les désordres de leur jeunesse, qui se sont fait un bouclier du manteau de la religion et, sous cet habit respecté, ont la permission d'être les plus méchants hommes du monde?, MOLIèRE, Dom Juan, V, II.

    Ajouté par webmaster

    Séniles, impuissants, eugéniques, ils croient pouvoir extirper le mal. Leur vanité n'a d'égale que leur fourberie et l'hypocrisie seule met un frein à leur fureur nivellatrice, l'hypocrisie et la concupiscence., B. CENDRARS, Moravagine, -in OE. compl., t. IV, p. 64.

    Ajouté par webmaster

    .1 - Non, Don Juan... soupé, il y a trois jours, en goguette. Devinez où?... - à votre affreuse Maison-d'Or, sans doute... - Fi donc, madame! Don Juan n'y va plus... il n'y a rien là à fricasser pour sa grandesse., BARBEY D'AUREVILLY, les Diaboliques, «Le plus bel amour de Don Juan».

    Ajouté par webmaster

    Certains auteurs, parlant de leurs ouvrages, disent : Mon livre, mon commentaire, mon histoire, etc. - Ils sentent leurs bourgeois qui ont pignon sur rue, et toujours un «chez moi» à la bouche. Ils feraient mieux de dire : Notre livre, notre commentaire, notre histoire, etc., PASCAL, Pensées, I, 43.

    Ajouté par webmaster

    Naïf : «Ce monument quand le visite-t-on?», Edmond ROSTAND, Cyrano de Bergerac, I, 4 (tirade du nez).

    Ajouté par webmaster

    Il avait forcé la voix pour arriver au bout de sa tirade., MARTIN DU GARD, les Thibault, t. IX, p. 125.

    Ajouté par webmaster

    Phellion fut confondu par cette tirade admirablement bien débitée (...), BALZAC, les Petits Bourgeois, Pl., t. VII, p. 141.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Commentaire de la tirade de Don Juan faisant l'éloge de l'hypocrisie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast littérature