LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il respecter en autrui le semblable ou l ... L'amitié peut-elle être prouvée ? >>


Partager

La difficulté de comprendre les autres fausse-t-elle tout rapport avec eux ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La difficulté de comprendre les autres fausse-t-elle tout rapport avec eux ?



Publié le : 5/9/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La difficulté de comprendre les autres fausse-t-elle tout rapport avec eux ?
Zoom

Chaque jour nous rencontrons des proches, des amis, des voisins, des êtres humains. Nous vivons avec les autres, nous sommes plongés dans le milieu de la relation. Et pourtant, les autres restent toujours un mystère pour nous, car même semblables à nous, ils sont radicalement différents de nous. Si les autres nous sont familiers, on ne peut prétendre les connaître vraiment. Si nous communiquons entre nous, nous ne sommes pourtant pas sûrs de nous comprendre réellement. En effet, ceux que nous croyons semblables au premier abord se révèlent toujours différents de ce que nous aurions pu penser d’eux. Face à une telle difficulté à comprendre les autres, pouvons-nous espérer entrer dans une vraie relation avec les autres ? La difficulté de comprendre les autres fausse-t-elle tout rapport avec eux ?



Pour quelles raisons?Comme le point de vue n'est jamais le même (je le comprends à partir de ce qu'il a fait, je le réduit à des actes et à un passé, il se comprend à partir de l'intention qui animait ces actes, à partir d'un avenir qu'il visait), il semble que l'incompréhension, ou au moins le malentendu est inévitable... 3) Mais en même temps, cette mécompréhension, est-ce l'exception ou la norme dans les rapports humains? On ne peut jamais être sûr d'avoir compris l'autre. Lorsqu'on pense l'avoir compris, qu'il ne pose plus de difficultés, n'oppose plus de mystère, c'est qu'on a renoncé à chercher à le connaître.Voir cours sur le dialogue: Merleau-Ponty, la richesse du malentendu!On pourrait dire que croire avoir compris l'autre, c'est ne pas avoir vraiment compris ce qu'il a de différent, c'est n'avoir compris que ce que je pensais ou ce que je connaissais déjà. C'est se projeter sur lui, refuser de rien apprendre de lui, ne plus lui prêter attention.Alors que lorsque une difficulté dans notre relation me montre que je ne l'ai pas tout à fait compris, je lui prête encore attention, je cherche à le comprendre encore mieux.conclusion: croire avoir compris, c'est devenir indifférent à l'autre, à la différence de l'autre! Comprendre qu'on n'a pas compris, c'est devenir attentif à l'autre, chercher à le comprendre toujours mieux.PLAN:1) les difficultés de connaître l'autre comme autre: qu'est-ce que comprendre autrui?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2344 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La difficulté de comprendre les autres fausse-t-elle tout rapport avec eux ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • oooooj-279689 (Hors-ligne), le 17/10/2016 é 17H12.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit