LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Qu'est - ce qu'une vie réussie ? Puis-je invoquer le cours de l'histoire pour ... >>


Partager

Comprend-on mieux ce dont on connaît l'histoire ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Comprend-on mieux ce dont on connaît l'histoire ?



Publié le : 9/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Comprend-on mieux ce dont on connaît l'histoire ?
Zoom

L’histoire est au sens général le récit du passé. Elle peut être composé d’évènements particuliers touchant à une personne et être donc sujette à anecdotes mais elle peut également être celle d’une communauté toute entière et toucher à l’humanité, histoire dont on a fait une science. Le problème qui se pose, à savoir si on peut tirer un savoir précis en se basant sur le passé est dérangeant. L’homme veut par l’étude de l’histoire connaître ses racines, savoir qui il est dans le présent en se basant sur la passé. Ainsi la recherche est à la fois scientifique, c’est à dire rechercher des critères de vérité dans l’expérience et également éthique, à savoir si on peut tirer des leçons du passé. De là une interrogation se dégage: comment peut on tirer un savoir universel à partir de fait particuliers? Le passé détient il la clé de la connaissance du présent? Ne risque t on pas de cataloguer l’homme à une connaissance immuable et permanente? Le facteur humain ne l’interdit il pas d‘un point de vue moral?



De plus un risque se pose: si on peut connaître les hommes à partir des leurs passé, on peut alors prédire leur avenir ce qui soumet fatalement à un déterminisme. "L'expérience et l'histoire nous enseignent que peuples et gouvernements n'ont jamais rien appris de l'histoire, qu'ils n'ont jamais agi suivant les maximes qu'on aurait pu en tirer." Hegel "La causalité n'a rien à faire avec l'histoire." O. Spengler "La fin de l'histoire n'est pas une valeur d'exemple et de perfectionnement. Elle est un principe d'arbitraire et de terreur." A. camus "Ce n'est pas la conscience des hommes qui détermine leur être; c'est inversement leur être social qui détermine leur conscience." Marx. III Comprendre sans connaître          C'est donc avec un regard dans le passé que l'homme augmente son savoir.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2637 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Comprend-on mieux ce dont on connaît l'histoire ?" a obtenu la note de :

5.2 / 10

Corrigé consulté par :
  • limamehdi-226835 (Hors-ligne), le 07/01/2014 é 07H23.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit