NoCopy.net

La connaissance d'autrui par analogie ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il renoncer à toute idée de progrès ? La connaissance d'autrui par intuition ? >>
Partager

La connaissance d'autrui par analogie ?

Echange

Aperçu du corrigé : La connaissance d'autrui par analogie ?



Publié le : 9/7/2004 -Format: Document en format HTML protégé

La connaissance d'autrui par analogie ?
Zoom

Il y a ... un objet culturel qui va jouer un rôle essentiel dans la perception d'autrui: c'est le langage. Dans l'expérience du dialogue, il se constitue entre autrui et moi un terrain commun... " Merleau-Ponty, Phénoménologie de la perception, p.407. "Dans la vie des masses le rôle déterminant est joué par la contagion et l'imitation. Le moi sort de son état de solitude mais par la perte de soi. " Berdiaev, Cinquième méditation sur l'existence, Aubier Montaigne 1936. "C'est par l'intime même de son être que le Dasein est en sollicitude de son prochain. La sollicitude est un existential, un mode d'être constitutif de l' ek-sistence.




Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : La connaissance d'autrui par analogie ?
Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "La connaissance d'autrui par analogie ? " a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

S'il nous est impossible d'avoir accès à la conscience des autres hommes, ne pouvons-nous pas le connaître et le comprendre indirectement, par analogie avec notre propre moi ?

Autrui me ressemble tant que je peux affirmer qu'il n'est pas un objet mais un sujet comme moi, et par mon intelligence, par la connaisance que j'ai de moi-même, je peux en déduire ce qui se passe dans sa conscience.

Affirmer l'existence de la conscience est un problème auquel réfléchit également Descartes, avec une théorie un peu différente de celle Bergson. Effectivement, Descartes érige la conscience comme fondement de toute certitude. Il part du principe que tout est faux, et cherche la première affirmation dans son contraire : le doute. C'est en affirmant que l'action de douter nécessite celle de penser, que Descartes en déduit qu'on ne peut douter de l'existence de la conscience au moment même où j'exerce le doute. Ce dernier attesterait donc l'existence de la conscience, car c'est en doutant que l'esprit effectue un jugement. On peut donc placer le doute comme une action de l'esprit, et donc déclarer l'esprit comme indépendant. Descartes affirme alors que la conscience (qui peut être la force de jugement) est une évidence.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelques naturalistes ont été frappés de ces traits de ressemblance et de la grande analogie de nature qui se trouve entre ces oiseaux., BUFFON, -in LAFAYE, Dict. des synonymes, Analogie.

Ajouté par webmaster

Il n'y a rien dans les objets extérieurs qui ait la moindre analogie, le moindre rapport avec un sentiment, une idée, une pensée., VOLTAIRE, -in LAFAYE, Dict. des synonymes, Rapport, Analogie...

Ajouté par webmaster

La -précision n'est pas l'-exactitude. Une connaissance exacte est une connaissance absolument rigoureuse, telle la connaissance mathématique; une connaissance précise est une connaissance aussi rigoureuse que possible. Une observation astronomique, une mesure dans une expérience de physique peuvent être précises, mais non exactes. La précision est un très haut degré d'approximation., GOBLOT, -in A. LALANDE, Voc. de la philosophie, art. -Précision.

Ajouté par webmaster

Le processus de la cure est décrit -(dans Freud) de façon extensive et le facteur «connaissance» y apparaît à chaque niveau : connaissance de l'inconscient, connaissance des résistances (...) connaissance du transfert où défenses et pulsions inconscientes viennent s'actualiser et s'offrir plus directement à nos prises., J. LAPLANCHE, la Défense et l'Interdit, -in la Nef, n° 31, p. 44.

Ajouté par webmaster

Le corps d'autrui ne doit pas être confondu avec son objectivité. L'objectivité d'autrui est sa transcendance comme transcendée. Le -corps est la facticité de cette transcendance. Mais corporéité et objectivité d'autrui sont rigoureusement inséparables., SARTRE, l'être et le Néant, 1943, p. 418.

Ajouté par webmaster

(..) une psychologie explicite qui essaie sommairement de formuler ce qui lui semble caractéristique de la connaissance de soi ou d'autrui. Ces formulations, à mesure que se développaient la philosophie et l'art littéraire, sont devenues de plus en plus complexes et structurées., Paul FRAISSE, la Psychologie expérimentale, p. 9.

Ajouté par webmaster

CONNAISSANCE ET EXPÉRIENCE ''L'expérience est une connaissance empirique, c'est-à-dire une connaissance qui détermine un objet par des perceptions." Kant, Critique de la raison pure, 1787

Ajouté par webmaster

Le sentiment d'autrui n'est jamais pour lui plaire (...) Et ses vrais sentiments sont combattus par lui Aussitôt qu'il les voit dans la bouche d'autrui (...), MOLIèRE, le Misanthrope, II, 4.

Ajouté par webmaster

La liberté consiste moins à faire sa volonté qu'à n'être pas soumis à celle d'autrui ; elle consiste encore à ne pas soumettre la volonté d'autrui à la nôtre. ROUSSEAU, Lettres écrites de la montagne, 1764.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

La connaissance d'autrui par analogie ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo