NoCopy.net

La connaissance historique est-elle objective ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Est-il juste de dire que l'histoire jugera ? Peut-on comparer l'histoire de l'humanité à l ... >>


Partager

La connaissance historique est-elle objective ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La connaissance historique est-elle objective ?



Publié le : 9/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La connaissance historique est-elle objective ?
Zoom

Le terme « histoire « est synonyme d’information, d’enquête. L’histoire désigne à la fois le récit des évènements passés (l’histoire du Moyen-Âge, de la Renaissance) et l’ensemble de ces évènements (le cours de l’histoire). Ainsi comment déterminer ce cours de l’histoire, a-t-il un ordre, une orientation ? Cette question est légitime quand on voit l’apparent désordre des évènements qui jalonnent le monde des hommes. L’historien tente de déterminer les causes qui sont à l’origine des événements, et ce afin d’éclairer la rationalité de leurs enchaînements. La question de l’objectivité découle de cette mise en lumière historique. Mais il apparaît que des événements accidentels peuvent être à l’origine d’un récit historique importants. Aussi, étant donné que de plus en plus l’événement est noyé au milieu d’une infinité d’autres événements, comment peut-on réfléchir sur une logique de l’histoire qui ne soit pas que pur chaos ?



Mais l'histoire n'est pas une collection de faits : « La connaissance historique n'a pas pour objet une collection, arbitrairement composée, de faits seuls réels, mais des ensembles articulés, intelligibles » (R. Aron, Dimensions de la conscience historique). L'intelligibilité historique excède le particulier et donne valeur à un ensemble déterminé et organisé.      c. Comment d'évènements multiples ou hasardeux surgit une logique historique ? Il n'y a pas de causes premières d'où découlent tous les évènements. Ainsi selon Tocqueville, ce sont les circonstances accidentelles qui produisent les faits historiques : « le hasard ou plutôt cet enchevêtrement de causes secondes [...] entrent pour beaucoup dans tout ce que nous voyons sur le théâtre du monde » (Souvenirs). Les causes ne sont souvent que l'ordre instauré par l'historien.   II. l'histoire a-t-elle un sens ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La connaissance historique est-elle objective ? Corrigé de 1705 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La connaissance historique est-elle objective ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Lisou.76-256401 (Hors-ligne), le 11/03/2015 é 11H20.
  • Benjamin60193 (Hors-ligne), le 13/02/2011 é 13H13.
  • Ania54942 (Hors-ligne), le 12/04/2010 é 12H21.
  • Laila26651 (Hors-ligne), le 17/03/2009 é 17H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    La connaissance historique est-elle objective ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit