LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on dire que la réalité obéit à des lois ... Les sciences humaines pensent-elles l'homme ? >>


Partager

La connaissance scientifique du vivant exige-t-elle que l'on considère l'organisme comme une machine ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La connaissance scientifique du vivant exige-t-elle que l'on considère l'organisme comme une machine ?



Publié le : 5/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La connaissance scientifique du vivant exige-t-elle que l'on considère l'organisme comme une machine ?
Zoom

Le vitalisme antique tendait à faire participer toute la matière à la vie : chaque être, jusqu'aux minéraux, possède une âme. La rupture épistémologique introduite par le mécanisme de Galilée a conduit au contraire à expliquer les êtres vivants en ne les considérant plus que comme de simples mécaniques. Mais la connaissance scientifique du vivant exige-t-elle que l'on considère l'organisme comme une machine ?



  • 1. Voici un sujet de cours très classique qui requiert une bonne connaissance des théories modernes du vivant pour être mené jusqu'au bout. Vous aurez, tout particulièrement, à vous souvenir des théories du mécanisme (Descartes) et du finalisme (Kant).
  • 2. L'analyse des termes et expressions vous amène à préciser les notions de « connaissance scientifique «, « vivant « et à reformuler la question : la recherche de lois décrivant le fonctionnement du vivant (c'est-à-dire d'un système unifié, autonome et qui se reproduit) exige-t-elle de le considérer comme une mécanique? Le problème qui se pose alors est de savoir si la biologie n'est qu'un simple chapitre de la physico-chimie.
  • 3. Les théories philosophiques et scientifiques classiques connues conduisent tout naturellement au plan dialectique :

� Thèse : le vivant est une mécanique (mécanisme cartésien).

� Antithèse : le vivant n'est pas une machine (finalisme kantien).

� Synthèse : le vivant est une machinerie physico-chimique doté d'un projet.



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2161 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La connaissance scientifique du vivant exige-t-elle que l'on considère l'organisme comme une machine ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • princessebeyonce-240 (Hors-ligne), le 29/05/2014 é 29H13.
  • thandie (Hors-ligne), le 03/03/2012 é 03H22.
  • rastacoco (Hors-ligne), le 12/05/2011 é 12H21.
  • jo97 (Hors-ligne), le 10/02/2011 é 10H23.
  • aboudou122 (Hors-ligne), le 22/07/2010 é 22H13.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique


     

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit