NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il penser séparément le corps, l'esprit ... L'émotion est-elle un moyen de connaissance ? >>


Partager

La connaissance de soi peut-elle être sincère ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La connaissance de soi peut-elle être sincère ?



Publié le : 17/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La connaissance de soi peut-elle être sincère ?
Zoom

Ici on vous demande si la connaissance de soi peut éviter la mauvaise fois, l'aveuglement ou l'illusion. En un sens, il est évident de souhaiter de se connaître puisque je suis à moi-même l'objet et le sujet qui peut m'être le plus familier. Pourtant, la connaissance, si elle vise avant tout la vérité et l'objectivité, postule une séparation entre le sujet qui connaît et l'objet qui est connu. Or il se trouve que je suis et celui qui connaît et celui qui est à connaître. Cela ne facilite pas les choses. D'abord parce que je peux être dans la familiarité et l'habitude qui m'empêchent un regard critique sur moi-même. Ensuite parce que je peux entrevoir de moi des qualités, des pensées ou des comportements gênants pour moi ou pour mon entourage. D'où la tentation de ne pas les voir. Mais si je ne veux pas les voir, c'est au moins parce que je les devine et que j'en ai dans une certaine mesure conscience, ce qui suppose une puissance de diversion et de mise à l'écart qui me rend double, séparé à l'intérieur de moi-même. Pensez à l'inconscient ou à la mauvaise foi.



En voulant me connaître, je suis à la fois sujet et objet de moi-même. Ce que je crois savoir de moi n'est qu'illusion, car je ne peux me mettre à distance de moi-même. Toutefois, il est possible de se connaître soi-même par un effort de lucidité et de retour sur soi.


  • [L'adage que Socrate lui-même a repris à son compte est celui qui est inscrit sur le fronton du temple d'Apollon à Delphes: «Connais-toi toi-même«. Pour Socrate, se connaître soi-même est le commencement de toute philosophie.]


La connaissance sincère de soi est le fondement de toute quête du vrai

Se connaître soi-même, c'est pouvoir se représenter

  • [C'est ne pas être sincère que de prétendre que l'on peut sincèrement se connaître soi-même. Pour cela, il faudrait pouvoir sortir de soi. Or, même lorsqu'on se met à distance de soi-même, on demeure toujours soi.]


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 7657 mots (soit 11 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "La connaissance de soi peut-elle être sincère ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
Corrigé consulté par :
  • corentinbonnet-20762 (Hors-ligne), le 03/05/2013 é 03H23.
  • ccdu30-186123 (Hors-ligne), le 17/11/2012 é 17H18.
  • jjjjjjjjjjjjjjjjjjjj (Hors-ligne), le 22/09/2011 é 22H14.
  • Steephane33502 (Hors-ligne), le 22/12/2009 é 22H18.
  • Meelany44445 (Hors-ligne), le 08/11/2009 é 08H13.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    1 - Quels sont les mots contraires à « sincérité » ?
    2 - Qu'est-ce que « se connaître » ? Suffit-il de s'observer pour se connaître ?
    3 - Quels sont les obstacles qui vous empêchent de vous connaître ?
    4 - Quels sont les obstacles qui vous empêchent d'être sincère ?
    5 - Cette question est-elle identique à : « La connaissance de soi peut-elle être vraie ? »

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit