NoCopy.net

La connaissance de soi est-elle plus facile que la connaissance des choses ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< N'exprime-t-on que ce dont on a conscience ? Pourquoi désirer ce qui n'est pas nécessaire ... >>


Partager

La connaissance de soi est-elle plus facile que la connaissance des choses ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La connaissance de soi est-elle plus facile que la connaissance des choses ?



Publié le : 20/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

La connaissance de soi est-elle plus facile que la connaissance des choses ?
Zoom

On a coutume de dire que l’on se connaît mieux que personne. En effet, nous seuls savons ce que nous voulons, ce que nous pensons, ce que nous ressentons. Pourtant, tout cela n’est pas toujours si simple à exprimer, et l’on s’aperçoit qu’il est parfois plus facile de donner la définition d’un objet ou de résoudre un problème de mathématique que de d’expliquer la complexité de notre être. La connaissance de soi est-elle alors plus simple que la connaissance des choses ? N’est-il pas plus aisé d’avoir les idées claires sur le monde qui nous entoure que sur nous-même ? Pour répondre à cette question, il faut chercher à saisir ce qu’est avoir conscience de soi, et à quelle connaissance des choses on peut prétendre, pour en établir les limites respectives.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La connaissance de soi est-elle plus facile que la connaissance des choses ? Corrigé de 4893 mots (soit 7 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "La connaissance de soi est-elle plus facile que la connaissance des choses ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • seb-244229 (Hors-ligne), le 13/10/2014 é 13H00.
  • Amanda71-182961 (Hors-ligne), le 01/11/2012 é 01H13.
  • JoyDavis-180621 (Hors-ligne), le 07/10/2012 é 07H15.
  • lolote2205 (Hors-ligne), le 02/10/2012 é 02H14.
  • Bouh69 (Hors-ligne), le 05/11/2011 é 05H22.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

     

     

    Une chose désigne une réalité autonome, existant hors de la représentation que j'en ai. La connaissance, c'est l'acte par lequel l'homme comprend et organise le monde. Du fait que l'homme a conscience de lui-même, il est certain qu'il possède une connaissance juste et complête de lui-même. Il a conscience et connaissance de ses désirs, de ses pensées, de ses actes... Mais a-t-il pour autant une meilleure connaissance de lui-même que de l'extériorité du monde ? N'est-on pas une énigme pour nous-même ? La réalité n'est-elle pas objectivable par la science ?

    Ajouté par Dimitri20705

    Une chose désigne une réalité autonome, existant hors de la représentation que j'en ai. La connaissance, c'est l'acte par lequel l'homme comprend et organise le monde. Du fait que l'homme a conscience de lui-même, il est certain qu'il possède une connaissance juste et complête de lui-même. Il a conscience et connaissance de ses désirs, de ses pensées, de ses actes... Mais a-t-il pour autant une meilleure connaissance de lui-même que de l'extériorité du monde ? N'est-on pas une énigme pour nous-même ? La réalité n'est-elle pas objectivable par la science ?

    Ajouté par Dimitri20705

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    La connaissance de soi est-elle plus facile que la connaissance des choses ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit