NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La passion est-elle toujours et nécessairemen ... En quoi consiste le génie créateur ? >>


Partager

Se connaître soi-même, connaître les autres. Faut-il voir là deux actes indépendants ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Se connaître soi-même, connaître les autres. Faut-il voir là deux actes indépendants ?



Publié le : 14/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Se connaître soi-même, connaître les autres. Faut-il voir là deux actes indépendants ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Se connaître soi-même, connaître les autres. Faut-il voir là deux actes indépendants ?




La connaissance d'autrui dépend de la connaissance de soi, en ce sens que je suis obligé, pour comprendre les actes d'autrui, de raisonner par analogie, de rechercher dans mon expérience personnelle de la connaissance que j'ai des motifs qui déterminent mes actes, les déterminations des actes de Paul. Si j'avais refusé une cigarette, c'est que... L'interprétation que l'on donne aux actes d'autrui repose sur notre expérience personnelle et subjective à laquelle nous nous référons sans cesse, comme au plus riche champ d'observations que nous connaissions.On ne saurait cependant être trop en garde contre les dangers que présentent une telle méthode. Il est toujours risqué de prêter à autrui les sentiments et les raisons que nous aurions nous-mêmes. Et d'une analogie, voire d'une identité de gestes dans une situation semblable, on ne saurait conclure à une identité de déterminations profondes. Est-ce que je connais Paul, quand j'ai trouvé, moi, une analyse de sa conduite qui me prouve une compréhension; je n'atteins sans doute que le vraisemblable, et l'apport de l'introspection constitue une possibilité de recherche, non de certitude. Lorsque je veux contrôler ma connaissance, je suis de nouveau dans la position d'un observateur.Il découle de ceci que l'introspection ne saurait être suffisante, pour la connaissance d'autrui et qu'il n'est pas possible de se tourner vers soi pour y découvrir tous les hommes. La profonde identité des êtres, le cri du poète « insensé qui crois que je ne suis pas toi » n'a de valeur qu'au prix d'une grande abstraction.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1693 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Se connaître soi-même, connaître les autres. Faut-il voir là deux actes indépendants ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit