Conscience et connaissance de soi ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Conscience et liberté ? Conscience, inconscience et inconscient ? >>


Partager

Conscience et connaissance de soi ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Conscience et connaissance de soi ?



Publié le : 12/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Conscience et connaissance de soi ?
Zoom

« Je sais que je sais ; je sais que je désire ; je sais que je veux «, décrit Alain dans Vigiles de l’esprit à propos de la conscience. On peut distinguer trois types de conscience : la conscience spontanée, réfléchie et morale. La conscience de soi semble correspondre le mieux à la conscience réfléchie qui implique un retour sur soi. En ce sens, être conscient de soi, c’est être conscient d’être conscient, savoir qu’on est conscient. On voit bien dans cette formule, de même que dans la formule d’Alain que la conscience de soi implique une connaissance, conformément au sens étymologique du terme (scire).
Mais si la conscience implique une connaissance, s’agit-il une connaissance de soi ?
Chacun semble a priori le mieux placé pour se connaître lui-même et cela semble évident de dire que lorsqu’on se connaît, on est conscient de soi. Or, cette connaissance sera toujours partiale et incomplète. En réalité, ce que l’on peut affirmer plus aisément est que la conscience de soi implique une certaine connaissance du monde plutôt que de soi, car le moi est bien plus difficile à connaître que les objets du monde.



Notre conscience peut-elle éclairer toute notre vie psychique ? L'expérience commune nous apprend que la portée et la valeur de ce « savoir » ont des limites. Par exemple, accomplir un acte « sans s'en rendre compte », c'est agir inconsciemment, par automatisme. Ainsi, nous n'avons pas conscience de tout ce qui se passe dans notre vie psychique. Par exemple, en repensant à un rêve nocturne, il peut me paraître mystérieux, voire insensé ou choquant. Pourtant, c'est bien « en moi » qu'il s'est déroulé. Cela montre qu'un phénomène psychique dont nous avons conscience peut nous être incompréhensible. Il est donc nécessaire d'aborder le rapport global entre conscience et inconscience. Les exemples évoqués font apparaître une différence entre des phénomènes signifiant l'absence de la conscience et des phénomènes révélant la présence active d'une force psychique, distincte de la conscience, que nous pouvons nommer, avec Freud, l'inconscient. Inconscience et ignorance L'inconscience a tout d'abord une définition négative simple : est inconscient ce qui « n'est pas » conscient.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Conscience et connaissance de soi ? Corrigé de 3222 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Conscience et connaissance de soi ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • banana321-249835 (Hors-ligne), le 13/12/2014 é 13H14.
  • fede27-190980 (Hors-ligne), le 16/12/2012 é 16H09.
  • mitu19 (Hors-ligne), le 07/01/2012 é 07H14.
  • clairehorse (Hors-ligne), le 11/11/2011 é 11H11.
  • floatingsock (Hors-ligne), le 06/11/2011 é 06H09.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Conscience et connaissance de soi ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit