NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Conscience: projet et mémoire Inconscient: la première topique >>


Partager

Conscience: l'ère du soupçon

Philosophie

Aperçu du corrigé : Conscience: l'ère du soupçon



Publié le : 17/7/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Conscience: l'ère du soupçon
Zoom

.../...

 

Sa conception de la conscience "moderne" se trouve davantage dans le Gai Savoir (aphorisme 354 par ex.). Ce qui est évoqué ici, ce sont les prémisses de cette conscience moderne, une sorte de conscience primitive. Tu n'expliques rien et ce n'est pas exact. PLAN DU DEVOIR ? La conscience est nous dit-il un "état morbide", qui est apparue de pair avec l'apparition des sociétés humaines. Nous avons vu que sans conscience, il n'est point de moyen de communiquer autrement que par signaux. Or, la formation d'une société réclame une communication importante entre les individus qui la composent. Ainsi est apparu un besoin de communication, une pression de communication qui explique la relation entre la complexité croissante des sociétés d'alors et l'émergence de la conscience. Mais en même temps que la société naissent des interdits et des lois qui régissent le fonctionnement du groupe ; il en résulte fatalement un rétrécissement des libertés individuelles.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2935 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Conscience: l'ère du soupçon" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • quentin61013 (Hors-ligne), le 01/12/2010 é 01H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    • COMTE: critique de l'introspection.

    • MARX: Conscience comme idéologie.

    • NIETZSCHE: Conscience comme épiphénomène.

    • FREUD: Conscience comme mensongère.

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit