Conscience et existence: la mauvaise foi ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Conscience et morale ? Peut-on légitimement parler d'illusion des se ... >>


Partager

Conscience et existence: la mauvaise foi ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Conscience et existence: la mauvaise foi ?



Publié le : 13/4/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Conscience et existence: la mauvaise foi ?
Zoom

  • mauvaise foi

   Chez Sartre, attitude du sujet qui cherche à se mas­quer à lui-même la vérité de sa totale liberté dans son choix de lui-même et de ses actes, afin d'échapper à l'angoisse de la responsabilité.

   La mauvaise foi se manifeste en particulier dans la recherche d'excuses, la revendication d'une nature ou d'un caractère.



Conscience morale

Capacité propre à l'homme de pouvoir juger ses actions en bien comme en mal. Si elle est susceptible de nous faire éprouver du remords et de la mauvaise conscience, la conscience morale fait pourtant notre dignité. L'analyse de la mauvaise foi, telle qu'elle a été menée par Sartre dans L'être et le néant, souligne l'écart entre ce que l'on est pour soi-même et ce que l'on est en soi-même. Non seulement la conscience de soi se distingue de la connaissance de soi mais, en outre, elle fait obstacle à la possibilité d'y accéder. Par cette expression de « mauvaise foi «, Sartre n'entend pas désigner la volonté plus ou moins délibérée de ne pas reconnaître la vérité, par pur esprit de contradiction en somme. Il s'agit plutôt de décrire l'attitude commune de celui qui croit être ce qu'il est pour lui-même. Mais il n'est convaincu de ce qu'il croit être qu'à condition de se le voir confirmer par autrui : « Autrui, dit Sartre, est le médiateur entre soi et soi-même « : ce que je suis pour moi-même, en conscience, je ne le suis véritablement et en moi-même que si j'obtiens des autres la confirmation de ma croyance. Si la conscience de soi n'est pas connaissance de soi, du moins y parvient-elle en étant confirmée par la conscience des autres. « L'Etre & le Néant « en donne un exemple cocasse. Soit une jeune femme qui se rend à un rendez-vous galant.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Conscience et existence: la mauvaise foi ?
Corrigé de 557 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Conscience et existence: la mauvaise foi ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • lilmany974-235582 (Hors-ligne), le 17/03/2015 é 17H07.
  • Tom45548 (Hors-ligne), le 14/11/2009 é 14H18.
  • Tine37854 (Hors-ligne), le 07/11/2009 é 07H20.
  • Thierry44182 (Hors-ligne), le 07/11/2009 é 07H14.
  • Moi20577 (Hors-ligne), le 28/02/2009 é 28H11.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Conscience et existence: la mauvaise foi ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit