La conscience s'identifie-t-elle au savoir ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le sujet est-il un concept factice ? L'art a-t-il du sens ? >>


Partager

La conscience s'identifie-t-elle au savoir ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La conscience s'identifie-t-elle au savoir ?



Publié le : 22/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La conscience s'identifie-t-elle au savoir ?
Zoom

On a alors conscience de notre propre activité de conscience. En affirmant « je pense donc je suis » (en latin : cogito ergo sum), la pensée se saisie comme pensée, la conscience se saisie comme conscience, c'est-à-dire comme substance indépendante du corps, qui n'a pas besoin du corps pour exister. La conscience est donc avant tout conscience d'elle-même, transparente à elle-même sans qu'aucun intermédiaire ne lui soit nécessaire. Ce qui est présent dans la conscience semble alors directement accessible et faire sens, car la transparence de la conscience à elle-même nous ouvre à la certitude de ses objets. La certitude est alors l'adhésion de la conscience à une vérité reconnue par elle avec évidence comme telle.   2ème partie : La conscience permet la  connaissance mais non pas le savoir.   -Cependant, si la conscience nous donne la certitude de l'existence (de nous même en tant que conscience, et par voie de conséquence, des choses du monde qui nous entoure), il n'en résulte pas pour autant qu'elle nous offre la connaissance des choses dans leur essence. C'est en distinguant la conscience du savoir que l'on peut affirmer que l'on peut ignorer ce dont on a conscience. La certitude de Descartes « je suis, j'existe » (Deuxième méditation métaphysique) pose la conscience de soi comme le simple fait d'avoir conscience que l'on existe et que l'on pense à un instant donné. Cette prise de conscience ne nous dit rien en revanche de ce que l'on est (un corps, un être sensible, avec des désirs, une imagination, un passé et un avenir) : à travers la prise de conscience de soi, on ne connaît presque rien, si ce n'est notre capacité de penser.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La conscience s'identifie-t-elle au savoir ? Corrigé de 1327 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La conscience s'identifie-t-elle au savoir ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Rapso-214853 (Hors-ligne), le 09/10/2013 é 09H12.
  • Hippo-214746 (Hors-ligne), le 07/10/2013 é 07H17.
  • CheshirePlatypus-214 (Hors-ligne), le 06/10/2013 é 06H21.
  • Basdu21-214410 (Hors-ligne), le 05/10/2013 é 05H16.
  • Camille56174 (Hors-ligne), le 02/11/2011 é 02H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    La conscience s'identifie-t-elle au savoir ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit