NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< A quelles conditions un dialogue est-il vérit ... Le développement des techniques nous donne-t- ... >>


Partager

La conscience morale n'est-elle que le résultat de l'éducation ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La conscience morale n'est-elle que le résultat de l'éducation ?



Publié le : 4/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

La conscience morale n'est-elle que le résultat de l'éducation ?
Zoom

La capacité de porter des jugements éthiques (sur le bien ou sur le mal) représente-t-elle seulement le fruit du développement des facultés et qualités acquises sous l'impulsion des adultes et de la société ou bien renvoie-t-elle à d'autres sources ? Le problème que soulève le sujet est ainsi celui du caractère inné ou acquis des notions de bien ou de mal.
 
 Le sujet, par son intitulé, vous appelle, sans ambiguïté, à dépasser le rôle de l'éducation dans la formation de la conscience morale. Souvenez-vous de Rousseau qui y voit une sorte d'instinct divin, de Nietzsche, pour qui elle reflète un mode d'une hiérarchie d'instincts, etc. Un plan dialectique semble le plus approprié à ce sujet.



Au sens philosophique, il s'agit bien d'un dépassement où l'idée d'une morale est conservée, mais où le fondement même de cette morale est annulé. Et c'est bien d'une position philosophique, presque scientifique, qu'il s' agit, qui annule les vieilleries de l'astrologie et de l'alchimie, qui permet de passer du préjugé au savoir. Intérêt du texte.L'intérêt du texte est de présenter, en un élan particulièrement lyrique, l' intuition de Nietzsche : aux temps nouveaux, une nouvelle morale. On y trouve ainsi une critique de la morale kantienne, qui est une morale de l'intention où seul compte « la bonne volonté ». Mais, même si la démarche philosophique est bien de mettre en doute les notions transmises par la tradition, il n'en reste pas moins que la philosophie ne peut se contenter de briser les idoles. On peut annoncer le temps de la transmutation de toutes les valeurs ; encore faut-il pouvoir proposer de nouvelles tables. Conclusion.C'est la dimension critique du texte qui en fait son intérêt. Reste que le dépassement de l'homme par l'homme que propose Nietzsche relève plus de l' intention généreuse que d'une possibilité effective.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2033 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La conscience morale n'est-elle que le résultat de l'éducation ?" a obtenu la note de :

7.5 / 10

Corrigé consulté par :
  • serine2311-280567 (Hors-ligne), le 01/11/2016 é 01H20.
  • momo298600-277159 (Hors-ligne), le 09/05/2016 é 09H16.
  • nonopouxviel-265064 (Hors-ligne), le 01/11/2015 é 01H14.
  • heather.ldx-265054 (Hors-ligne), le 01/11/2015 é 01H14.
  • paulette15-248078 (Hors-ligne), le 20/11/2014 é 20H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    La conscience morale nous est donnée par l'éducation. elle est le résultat de données psychologiques et de données sociales. Mais, il existe une conscience naturelle et innée transcendant toute éducation. L'homme sait intuitivement que faire le mal est défendu.

    Ajouté par Emmanuel9082

    La conscience morale nous est donnée par l'éducation. elle est le résultat de données psychologiques et de données sociales. Mais, il existe une conscience naturelle et innée transcendant toute éducation. L'homme sait intuitivement que faire le mal est défendu.

    Ajouté par Emmanuel9082

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    • ARISTOTE: "La vertu est une disposition acquise; c'est en pratiquant la vertu que l'on devient vertueux."
    • ROUSSEAU: "Il est au fond des âmes un principe inné de justice et de vertu, sur laquel nous jugeons nos actions et celles d'autrui."
    • "La vertu est est disposition acquise. C'est en pratiquant la vertu que l'on devient vertueux" ARISTOTE
    • "Il est au fond des âmes un principe inné de justice et de vertu, sur lequel nous jugeons nos actions et celles d'autrui." ROUSSEAU

    Ajouté par Emmanuel9082

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit