NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on attribuer à la connaissance scientif ... La vie morale en l'homme est-elle exclusivem ... >>


Partager

La conscience peut-elle être appelée, comme le dit Rousseau, un juge infaillible du bien et du mal ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La conscience peut-elle être appelée, comme le dit Rousseau, un juge infaillible du bien et du mal ?



Publié le : 28/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

	 La conscience peut-elle être appelée,  comme le dit Rousseau, un juge infaillible du bien et du mal ?
Zoom

Pour vous documenter et vous faire une opinion, il est indispensable que vous relisiez les textes de Rousseau sur la Conscience dans l'Emile (Profession de foi du vicaire savoyard) et les textes de Montaigne que vous trouverez au chapitre XXIII du livre I des Essais (De la coutume).



parmi les conseils de nos amis, ou les ordres, parfois contradictoires, du milieu, social, comment choisir, sinon en tenant compte de ce que nous apprend notre conscience ? D. — Dans la société humaine, c'est la conscience qui maintient l'antique distinction du bien et dix mal ; c'est grâce à elle que la moralité, variable en sa matière, est identique dans sa forme ; c'est grâce à elle que sont ordonnées à tous certaines vertus incontestées telles que le courage ou la justice. 2° partie. — Contre la pensée. A. — La conscience ne prévient pas toujours immédiatement l'homme de ce qui est bien ou mal ; elle laisse l'enfant sans avertissement dans bien des cas (ex. : l'enfant torturant un animal). B. — Elle ne renseigne même pas toujours l'adulte ; celui-ci peut hésiter entre deux devoirs (cas de conscience).


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1413 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " La conscience peut-elle être appelée, comme le dit Rousseau, un juge infaillible du bien et du mal ?" a obtenu la note de :

6 / 10

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • herandebrov-278579 (Hors-ligne), le 19/08/2016 é 19H12.
  • herandebrov-278576 (Hors-ligne), le 18/08/2016 é 18H08.
  • lucie62-252523 (Hors-ligne), le 17/01/2015 é 17H16.
  • Purplehaze (Hors-ligne), le 26/09/2012 é 26H15.
  • loloslrs-178807 (Hors-ligne), le 23/09/2012 é 23H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit