NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le succès de la science rend-il illusoire l' ... Qu'est ce qu'un homme moral ? >>


Partager

Conscience: réalité ou illusion ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Conscience: réalité ou illusion ?



Publié le : 31/7/2009 -Format: Document en format HTML protégé

	Conscience: réalité ou illusion	?
Zoom

La constitution de la psychologie comme science a récusé la notion métaphysique de l'âme. Aujourd'hui la philosophie préfère user du terme de «conscience«. La psychologie, quant à elle, a recours au terme grec de «psychisme«.
C'est à partir de Descartes que la notion de conscience a cessé d'être employée dans le sens de « conscience morale « pour désigner le retour réflexif sur soi par lequel on pense qu'on pense.
Comme expérience la conscience est un fait irrécusable. Elle a pour elle le poids de l'évidence. Opposer la conscience à l'inconscient se heurte à la difficulté majeure que la conscience se donne immédiatement à elle-même tandis que l'inconscient se dérobe. De, l'inconscient on n'a nulle conscience !



On s'accorde généralement à dire que la pensée n'est attribuable qu'à l'homme, qu'il est le seul à être conscient de lui-même et du monde dans ses dires et dans ses actes. C'est un sujet conscient de lui-même qui s'affirme comme un « Moi « qui dit « je pense «. Car on ne saurait imaginer qu'un autre « je « puisse penser à ma place. La décision même de penser montre que je suis bien celui qui pense là à cet instant. Ainsi penser est la faculté d'un esprit sain qui sait qu'il est le sujet de sa pensée. Il n'est pas un esprit « pathologique « (malade), comme le schizophrène, pour lequel ça pense à sa place au sein de sa conscience. Dire « je pense « c'est en quelque sorte être maître de soi, se positionner dans mais surtout devant le monde, montrer qu'on existe comme un être singulier, différent d'un autre. Mais s'affirmer c'est toujours exprimer quelque chose qui vient de soi, et comment dès lors être sûr que ce qui vient de soi n'est pas plutôt l'oeuvre d'un « autre « dans la conscience ?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1421 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Conscience: réalité ou illusion ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • Julie37049 (Hors-ligne), le 26/09/2009 é 26H14.
  • nicolas15649 (Hors-ligne), le 14/12/2008 é 14H20.
  • Quentin15495 (Hors-ligne), le 14/12/2008 é 14H10.
  • Laurie11471 (Hors-ligne), le 05/12/2008 é 05H08.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

     

    • Conscience

    Faculté qui permet à l'homme d'être présent à lui-même ainsi qu'au monde qui l'entoure. Au sens moral, la conscience est la faculté de juger du bien et du mal.

     

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit