NoCopy.net

La conscience représente-elle une force ou une faiblesse pour l'homme ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Pourquoi avons-nous besoin de vivre en commu ... Quelle différence peut-on faire entre la fam ... >>
Partager

La conscience représente-elle une force ou une faiblesse pour l'homme ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La conscience représente-elle une force ou une faiblesse pour l'homme ?



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format FLASH protégé

	La conscience représente-elle une force ou une faiblesse pour l'homme ?
Zoom

Bien définir les termes du sujet : - « La conscience » : c'est ce qui nous distingue de l'animal, ce qui nous permet d'avoir de la distance par rapport au monde et à soi, d'envisager un rapport avec eux. Ici, elle désigne la puissance de réflexion de l'homme, sa capacité à évaluer, et à juger, à se considérer comme distinct du monde. - « Homme » : le terme est très vague et n'invite pas à considérer l'être humain dans un domaine particulier, mais plutôt de la manière la plus générale possible. Il s'agit de le voir comme un vivant particulier - car doué de conscience. Le terme « homme » est donc ici un terme générique, il s'agit de regrouper tous les individus conscients. - « Une force » : Ici, il s'agit non pas d'une capacité physique, d'une puissance, mais simplement d'un atout, d'un avantage. La conscience serait une capacité qui permettrait à l'homme de faire certaines choses particulières. - « Une faiblesse » : Le terme est directement en rapport avec celui de « force » ; il ne s'agit donc toujours pas de quelque chose de physique, ce n'est pas non plus ce qui dénote un manque de fermeté morale - comme on l'entend dans l'expression ‘'la gourmandise est sa faiblesse''. C'est plutôt un désavantage, quelque chose qui dessert l'homme, lui donne un handicap.   Construction de la problématique :             Ici, le sujet ne cherche pas à définir la conscience en tant que telle, à trouver quelle est son essence, il part d'un savoir déjà constitué pour étudier un rapport, celui que l'homme entretient avec sa conscience. Il s'agit donc de définir la conscience par rapport à l'homme et à la perception qu'il en a. Il y a une dichotomie entre deux conceptions - cf. le « ou » : celle qui considère la conscience comme une faiblesse, et l'autre comme une force. Le but n'est pas de spéculer sur ce que l'on ferait si nous n'avions pas de conscience, mais de réfléchir concrètement aux influences qu'elle a sur l'homme.             è Se pose donc la question de savoir comment les caractéristiques de la conscience déterminent l'homme, comment elles le moulent, le forment, et lui donnent une point de vue particulier sur le monde. Comment est perçue par l'homme la manière dont la conscience lui donne accès au monde et à lui-même ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	La conscience représente-elle une force ou une faiblesse pour l'homme ?  Corrigé de 1911 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " La conscience représente-elle une force ou une faiblesse pour l'homme ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • piloudenice (Hors-ligne), le 09/12/2011 à 09H18.
  • zodiac94250 (Hors-ligne), le 23/01/2011 à 23H19.
  • emilie50524 (Hors-ligne), le 13/04/2010 à 13H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Ce qu'il représente par-dessus tout est encore la conscience que l'homme a de soi et du Cosmos. Je parle d'une conscience -directe, proprement psychique. Ils en ont augmenté la pénétration, l'immédiateté, la fréquence, mais très peu la durée., Henri MICHAUX, Ailleurs, p. 219.

    Ajouté par webmaster

    La garantie des droits de l'homme et du citoyen nécessite une force publique; cette force est donc instituée pour l'avantage de tous et non pour l'utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée., Déclaration des droits de l'homme, art. 12.

    Ajouté par webmaster

    Il y a une faiblesse de corps qui procède de la force de l'esprit, et une faiblesse d'esprit qui vient de la force du corps., Joseph JOUBERT, Pensées, IV, XII.

    Ajouté par webmaster

    (...) en un seul point -(de la vie) l'obstacle a été forcé, l'impulsion a passé librement. C'est cette liberté qu'enregistre la forme humaine. Partout ailleurs que chez l'homme, la conscience s'est vu acculer à une impasse : avec l'homme seul elle a poursuivi son chemin. L'homme continue donc indéfiniment le mouvement vital, quoiqu'il n'entraîne pas avec lui tout ce que la vie portait en elle (...) L'ensemble du monde organisé devient comme l'humus sur lequel devait pousser ou l'homme lui-même ou un être qui, moralement, lui ressemblât., H. BERGSON, l'Évolution créatrice, p. 266-267.

    Ajouté par webmaster

     Dire que l'homme est un composé de force et de faiblesse, de lumière et d'aveuglement, de petitesse et de grandeur, ce n'est pas lui faire son procès, c'est le définir.  DIDEROT

    Ajouté par webmaster

    Elle ressentait une terreur instinctive, que lui donnait peut-être la conscience de sa faiblesse devant une si audacieuse agression. Honoré de Balzac, la Femme de trente ans, vol. 1, Gallica

    Ajouté par webmaster

    Rien ne dompte la conscience de l'homme, car la conscience de l'homme, c'est la pensée de Dieu., HUGO, les Châtiments, Préface, 1853.

    Ajouté par webmaster

    «La conscience est la voix de l'âme. (les passions sont la voix du corps). La conscience ne trompe jamaizs; elle est le vrai guide de l'homme.» Rousseau

    Ajouté par webmaster

    La faiblesse de la force est de ne croire qu'à la force. Mauvaises pensées et autres (1941) Valéry, Paul

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    La conscience représente-elle une force ou une faiblesse pour l'homme ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo