La conscience de soi est-elle source d'illusion ou de certitude ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Quels sont les rapports entre la conscience ... Quelles connaissances la conscience de soi p ... >>


Partager

La conscience de soi est-elle source d'illusion ou de certitude ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La conscience de soi est-elle source d'illusion ou de certitude ?



Publié le : 28/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

	La conscience de soi est-elle source d'illusion ou de certitude ?
Zoom

Pour Spinoza, cela dépend de la nature des sentiments conscients éprouvés : une passion triste enferme la conscience dans l'illusion d'une liberté trompeuse, sans pouvoir en sortir. Une passion joyeuse au contraire est le signe d'une adéquation entre l'homme et son monde : l'homme peut se savoir alors déterminé mais néanmoins actif dans le monde. L'erreur de la liberté trompeuse est ici supprimée (Ethique).   -Freud est moins optimiste que Spinoza. Il partage son analyse en disant que la conscience est trompeuse, car le moi se pose comme libre en ignorant ses déterminations inconscientes (Le ça et le moi). Mais pour Freud, cette ignorance est constitutive du psychisme humain : la conscience se posant naturellement comme libre est une instance de régulation du psychisme, issue du conflit entre le ça (pulsions) et le surmoi (normes morales de la société). L'illusion s'impose donc comme la forme constitutive de la conscience.   III Une illusion nécessaire, mais utile : Nietzsche et Bergson   -Nietzsche partage ce constat d'une irréductibilité de la déformation de la nature des choses par la conscience. Tout comme Freud, il rejette la conception spinoziste d'une adéquation de la conscience à la nature des choses : la conscience est pour lui toujours le résultat d'un affaiblissement de nos forces vitales, d'où une méconnaissance de soi et du monde, à l'opposé de Descartes et Husserl. Et si la conscience peut nous être utile, c'est donc de manière négative : ainsi Nietzsche conseille de se méfier de notre « voix de la conscience », de la percevoir comme une corruption de la morale, pour se prémunir des effets néfastes des pseudo-évidences conscientes (Le gai savoir).


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	La conscience de soi est-elle source d'illusion ou de certitude ? Corrigé de 1854 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " La conscience de soi est-elle source d'illusion ou de certitude ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • melissadkm-264193 (Hors-ligne), le 23/10/2015 é 23H10.
  • frichou-246340 (Hors-ligne), le 03/11/2014 é 03H17.
  • MrTealkor-246040 (Hors-ligne), le 02/11/2014 é 02H11.
  • skraeling-245572 (Hors-ligne), le 30/10/2014 é 30H12.
  • lucie70150-245281 (Hors-ligne), le 28/10/2014 é 28H10.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    La conscience de soi est-elle source d'illusion ou de certitude ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit