NoCopy.net

Conséquences de la première Guerre Mondiale

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< ACTE IV, SCÈNES 14-16: Le mariage de Figaro d ... Jean-Paul Sartre écrit dans Pour un théâtre d ... >>
Partager

Conséquences de la première Guerre Mondiale

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Conséquences de la première Guerre Mondiale



document rémunéré

Document transmis par : Etienne40462


Publié le : 6/11/2010 -Format: Document en format FLASH protégé

Conséquences de la première Guerre Mondiale
Zoom
  • guerre : Conflit armé entre deux ou plusieurs Etats. Les problèmes posés par la guerre sont plutôt du ressort de la politique et du droit. En philosophie, on pose plutôt la question du fondement de ce droit et de la légitimité de la guerre.

 

En 1918, la guerre est finie mais ses traces persistent. Elle a changé le monde en y laissant des conséquences encore perceptible aujourd'hui.
 

Conséquences politiques et économiques.

Voyant que l'Allemagne demeurait puissante malgré sa défaite lors de la 1ère Guerre Mondiale, les pays victorieux, face à cette puissance, décidèrent d'établir le traité de Versailles. Ce traité inflige à l'Allemagne des sanctions territoriales, militaires et économiques. De ce fait, elle perd approximativement 10% de son territoire et de sa population au profit de la nouvelle Pologne. D'un point de vue militaire, elle se voit démilitarisée et désarmée de façon unilatérale. Sur le plan économique, elle se voit infligé un dédommagement de 132 milliards de Marks-or. Ce traité étant excessivement strict, l'Allemagne ne peut tolérer cette humiliation et cela la motivera certainement à déclencher la 2ième Guerre Mondiale. Cela dit , l'Allemagne n'est pas la seule à avoir des dettes , effectivement , certains pays tels que la Grande-Bretagne , la France , l'Italie , la Belgique , la Russie , … ont effectués des prêts auprès des États-Unis , de la Grande-Bretagne et de la France . En fin de compte, on estime à 3 400 millions de livres le montant total des prêts.
Après la guerre, les pays vainqueurs ainsi que d'autres pays comme le Japon, Cuba, la Grèce, ont décidé de se réunir et de créer la Société des Nations. Celle-ci a pour but de maintenir la paix dans le monde.

Conséquences sociales.

La guerre a fait des ravages dans la population Européenne. L'Allemagne perdit 2 millions de personnes et la Belgique, elle, en perdit 41 000, civils et militaires compris.
L'un des points positifs de cette guerre est la nouvelle image de la femme dans la société. Elle a su assumer les responsabilités des hommes absents en plus des siennes durant cette période.


En conclusion, la guerre a eu un impact autant sur le plan démographique que politique, social et économique pour les pays européens. Mais la guerre a aussi apportés des conséquences positives telles que la création de la Société des Nations et le nouveau visage de la femme dans la société. Cependant, ce que nous ne comprenons pas, c'est comment l'Allemagne, après de telles pertes, a pu se relever et de nouveau déclarer la guerre en 1940.
  

 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Conséquences de la première Guerre Mondiale Corrigé de 1483 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Conséquences de la première Guerre Mondiale" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • piper (Hors-ligne), le 08/02/2012 à 08H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Les modifications territoriales de l'Europe En 1918, les armistices mettent fin à la guerre ; en 1919, les traités de paix modifient la carte politique de l'Europe. La conférence de la paix à Versailles ne réunit que les États vainqueurs : France, Royaume-Uni, Italie, États-Unis. Le sort de l'Allemagne est réglé par le traité de Versailles du 28 juin 1919. Son territoire est coupé en deux par le corridor de Dantzig donné au nouvel État polonais ; la Rhénanie, la rive gauche du Rhin, est démilitarisée. La Sarre pourra, au bout de quinze ans, choisir d'être française ou allemande. Toute l'Europe centrale est redessinée suivant le principe des nationalités. La disparition de l'Autriche-Hongrie fait naître de nouveaux États : Autriche, Hongrie, Yougoslavie, Tchécoslovaquie. La guerre a ainsi mis fin aux empires. L'Empire russe, après les deux révolutions de 1917, devient la Russie soviétique.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Ces vieillards de quarante à cinquante ans, tous réservistes, certains anciens combattants de la Première Guerre mondiale, avaient été, malgré les «macarons» de pilote qu'ils arboraient fièrement (...), R. GARY, la Promesse de l'aube, p. 256.

    Ajouté par webmaster

    Georges Clemenceau (1841-1929). Homme politique français. Président du Conseil (1906-1909 et 1917-1919), il fut l'un des artisans de la victoire alliée lors de la Première Guerre mondiale.

    Ajouté par webmaster

    -(Il faut) associer aux actes qui assureront la sécurité de tous et l'organisation mondiale de la paix, un état sans lequel on ne voit point comment pourraient être valablement et durablement construites, ni la sécurité, ni l'organisation mondiale, ni la paix., Ch. DE GAULLE, Mémoires de guerre, p. 305.

    Ajouté par webmaster

    Or, si je n'ai pas tenu journal de mes aventures, pendant la première guerre mondiale, je dispose d'un ensemble de documents dont la valeur, à mes yeux, dépasse de beaucoup celle d'un journal intime., G. DUHAMEL, la Pesée des âmes, p. 24.

    Ajouté par webmaster

    La guerre est donc divine en elle-même, puisque c'est une loi du monde. La guerre est divine par ses conséquences d'un ordre surnaturel tant générales que particulières (...) La guerre est divine dans la gloire mystérieuse qui l'environne, et dans l'attrait non moins inexplicable qui nous y porte (...) La guerre est divine par la manière dont elle se déclare (...) La guerre est divine dans ses résultats qui échappent absolument aux spéculations de la raison humaine (...) La guerre est divine par l'indéfinissable force qui en détermine les succès., J. DE MAISTRE, les Soirées de Saint-Pétersbourg, II, VIIËe entretien.

    Ajouté par webmaster

    (...) Roosevelt voulait qu'il sortît du conflit une organisation mondiale de la paix (...) Pour son idéologie, la démocratie internationale était comme une panacée., Ch. DE GAULLE, Mémoires de guerre, t. III, p. 199.

    Ajouté par webmaster

    Il est bien étonnant de penser que, par crainte des représailles, aucun des peuples en conflit dans la seconde guerre mondiale n'a fait, des gaz asphyxiants, un usage systématique., G. DUHAMEL, la Pesée des âmes, VIII.

    Ajouté par webmaster

    (...) les pays de tradition libérale ont cessé de se désintéresser de l'investissement. En Grande-Bretagne, les investissements privés ont été étroitement contrôlés depuis la seconde guerre mondiale., DIETERLEN, -in J. ROMEUF, Dict. des sciences économiques, art. -Investissement.

    Ajouté par webmaster

    (...) entrevoyant, peut-être pour la première fois les funestes conséquences de leurs jeux (...), A. DE VIGNY, Cinq-Mars, XIV.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource suivante

    Conséquences de la première Guerre Mondiale

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo