La construction du fait historique ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Travail et finalité ? Subjectivité de l'historien ? >>


Partager

La construction du fait historique ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La construction du fait historique ?



Publié le : 15/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La construction du fait historique ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
La construction du fait historique ?




C'était peu vraisemblable : car, à la mort de Galilée,  Pascal n'avait que 18 ans !  Mais quoi ! ce n'était qu'une raison de plus d'admirer la précocité de son génie ! Malheureusement, dans une de ces lettres, Galilée se plaignait de n'écrire qu'au prix de beaucoup de fatigue pour ses yeux. La lettre était datée de 1641. Or Galilée était complètement  aveugle depuis 1637 ! ! !           Mais  l'histoire scientifique ne repose pas seulement sur des témoignages, sur des textes (comme les historiens français l'ont cru au XIX ième parce qu'ils avaient reçu à l'Ecole Normale supérieure une formation exclusivement littéraire). A côté des témoignages volontaires, il y a des vestiges, « documents involontaires  que sans préméditation le passé a laissé tomber le long de sa route », monnaies, poteries, édifices : d'où l'utilité des sciences auxiliaires, archéologie, numismatique. Marrou (in « De la connaissance historique ») écrit : « Grâce au progrès de la documentation accumulée et exploitée par nos sciences auxiliaires, grâce aux monnaies, aux inscriptions, aux papyrus, nous pouvons aujourd'hui connaître Tibère, Claude ou Néron par bien d'autres voies que les Annales de Tacite ». C'est ainsi que les « tables claudiennes » de Lyon exhumées par l'archéologie nous ont conservé le texte authentiques d'un discours de l'empereur Claude. On peut confronter cette inscription avec le discours tel qu'il est rapporté par Tacite. Tacite (comme l'a montré Carcopino) avait le texte authentique sous les yeux et l'a quelque peu transformé avec ses préjugés sénatoriaux. Ainsi du même coup nous rétablissons le discours de Claude en sa vérité et nous avons des lumières sur le point de vue de Tacite.         Mais la reconstruction du passé présente inévitablement d'énormes lacunes.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La construction du fait historique ?
Corrigé de 2111 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "La construction du fait historique ? " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

La construction du fait historique ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit