NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< De quelle vérité l'opinion est-elle capable ? ... À quoi reconnaît-on une attitude religieuse ? >>


Partager

Y a-t-il contradiction entre la prétention des sciences à la vérité et le fait qu'elles ont une histoire ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Y a-t-il contradiction entre la prétention des sciences à la vérité et le fait qu'elles ont une histoire ?



Publié le : 5/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Y a-t-il contradiction entre la prétention des sciences à la vérité et le fait qu'elles ont une histoire ?
Zoom

« En fait, la vérité scientifique est une prédiction, mieux une prédication. Nous appelons les esprits à la convergence en annonçant la nouvelle scientifique, en transmettant du même coup une pensée et une expérience, liant la pensée à l'expérience dans une vérification : le monde scientifique est donc notre vérification. » Le Nouvel esprit scientifique.   L'histoire des sciences est ainsi faite d'une succession de vérités de plus en plus précises et fondées, dont chacune vient corriger ce que la précédente avait d'approximatif ou de trop ambitieux. La vérité, puisqu'elle n'est jamais donnée initialement, ne peut être que construite en fonction des moyens (techniques et intellectuels) dont dispose chaque époque. Il n'empêche que la science cherche toujours la vérité, même s'il lui arrive, en cours de route, d'en trouver plusieurs : elle est animée par la recherche d'une vérité « absolue », alors même que son histoire lui enseigne que cette dernière risque bien de n'être jamais atteinte. Mais le projet scientifique est ainsi fait qu'il lui faut admettre qu'au-delà des vérités établies, il doit en exister d'autres, et c'est ce qui justifie qu'il soit maintenu.On peut néanmoins se demander si, dans ce contexte, l'usage du terme « vérité » est complètement légitime. En effet, ce terme est généralement compris comme évoquant l'absolu et le définitif, qualités que ne peuvent présenter les « vérités scientifiques » (les lois de Newton sont définitives, mais non absolues, celles d'Einstein ne le sont pas davantage). On comprend alors que Popper préfère considérer que le caractère principal d'une théorie authentiquement scientifique réside, non pas dans sa vérité, mais dans ce qu'il nomme sa « falsifiabilité » ou réfutabilité : le fait qu'elle puisse être contredite par une expérience, dans le champ qu'elle concerne.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2393 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Y a-t-il contradiction entre la prétention des sciences à la vérité et le fait qu'elles ont une histoire ? " a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit