Qu'est-ce qu'un corps social ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on penser l'origine de la vie en société ... L'utile, est-ce l'unique lien social ? >>
Partager

Qu'est-ce qu'un corps social ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Qu'est-ce qu'un corps social ?



Publié le : 13/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Qu'est-ce qu'un corps social ?
Zoom

La société n'est pas un organisme, si chacun de ses organes n'en fait qu'à sa tête, mais un ensemble d'organismes indépendants.■ Avant de tout faire pour conserver le corps social, l'homme fait tout pour conserver son propre corps : plutôt le sacrifier pour soi, que se sacrifier pour lui. Qu'est-ce qu'un corps dont les membres peuvent vivre les uns sans les autres ? Les plébéiens avaient-ils besoin, comme le leur assurait Ménénius Agrippa, des patriciens pour vivre ?2. LA SOCIÉTÉ ORGANIQUEA - L'individu et le corps social■ En apparence, il n'y a d'harmonie qu'autant que les intérêts des hommes se répondent ; hors de cette situation particulière, pas de cohésion sociale, pas de corps social. Le principe de l'individu affronte le principe du corps social.■ Cependant, l'égoïsme de chacun des membres d'une société n'est-il pas le plus sûr des liens sociaux ? C'est peut-être en effet comprendre la nécessité du corps social, que de faire, à la manière de Mandeville dans sa célèbre fable comparant la société humaine à une ruche, du besoin que chacun a pour lui-même des autres la nécessité pour chacun de servir les autres en pareille mesure.■ Il apparaît donc nécessaire de distinguer encore deux sens du corps social : société des besoins, liée par la nécessité de l'utile et la liberté du goût, le corps social de l'économie s'oppose au corps politique de l'État, où chaque membre a le devoir de se sacrifier au salut du tout.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Qu'est-ce qu'un corps social ? Corrigé de 1195 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Qu'est-ce qu'un corps social ?" a obtenu la note de :

7.8 / 10

Corrigé consulté par :
  • m.felag (Hors-ligne), le 29/12/2011 à 29H16.
  • choupinettes (Hors-ligne), le 03/12/2011 à 03H17.
  • Moi20577 (Hors-ligne), le 02/04/2009 à 02H18.
  • Suzy28349 (Hors-ligne), le 02/04/2009 à 02H18.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Néanmoins, tous ces faits n'ont de sens que. par les idées et les sentiments qui les inspirent : ils ne peuvent être compris que par une interprétation psychologique. Cependant, le fait social tel que nous l'avons défini déborde la psychologie individuelle : il relève aussi du psychisme collectif. Par suite de l'influence de l'éducation, de l'opinion, de l'exemple, par suite du souci du jugement des autres, les idées, les sentiments et surtout le comportement de l'homme vivant en société, diffèrent profondément des idées, des sentiments et du comportement de l'isolé. Les relations entre les consciences aboutissent à la formation d'une conscience nouvelle qui doit être étudiée pour elle-même. Enfin, le fait social dont parlent les sociologues est, essentiellement et en tant que tel, extérieur et perceptible aux sens.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Il y a, dans tout corps politique, un -maximum de force qu'il ne saurait passer, et duquel souvent il s'éloigne à force de s'agrandir. Plus le lien social s'étend, plus il se relâche; et en général un petit État est proportionnellement plus fort qu'un grand., ROUSSEAU, Du contrat social, II, IX.

    Ajouté par webmaster

    Qu'est-ce donc que le gouvernement? Un corps intermédiaire établi entre les sujets et le souverain pour leur mutuelle correspondance, chargé de l'exécution des lois et du maintien de la liberté tant civile que politique (...) J'appelle (...) -gouvernement ou suprême administration, l'exercice légitime de la puissance exécutive (...), ROUSSEAU, Du contrat social, III, I, Du gouvernement en général (cf. tout le livre III du -Contrat social).

    Ajouté par webmaster

    .1 (...) tant c'est avec nos soucis qu'est faite notre tristesse comme c'est avec notre malaise qu'est fait notre mal être, de sorte qu'un fiévreux claque des dents au soleil et qu'un malheureux pleure dans la joie générale parce que c'est en nous qu'est le bonheur et le malheur., PROUST, Jean Santeuil, Pl., p. 648.

    Ajouté par webmaster

    Qu'est-ce qu'un point? Comment saurons-nous si deux points de l'espace sont identiques ou différents ? Ou (...) quand je dis : l'objet A occupait à l'instant -Ó le point qu'occupe l'objet B à l'instant -ß, qu'est-ce que cela veut dire (...) Il ne s'agit pas de comparer les positions des objets A et B dans l'espace absolu (...) il s'agit de comparer les positions de ces deux objets par rapport à des axes invariablement liés à mon corps, en supposant toujours ce corps ramené à la même attitude., Henri POINCARê, la Valeur de la science, I, IV, 2.

    Ajouté par webmaster

    Tous les espaces du monde entier ne sont qu'un point, qu'un léger atome, comparés à son immensité -(de Dieu), qu'est-ce qu'un grain de poussière qu'on appelle la terre (...)?, LA BRUYèRE, les Caractères, XVI, 47.

    Ajouté par webmaster

    Comme il n'y a point ici d'autre volonté de corps qui, résistant à celle du prince, fasse équilibre avec elle, il doit arriver tôt ou tard que le prince opprime enfin le souverain et rompe le traité social., ROUSSEAU, Du contrat social, III, 10.

    Ajouté par webmaster

    .1 Le groupe social était une extension de la famille., RENAN, Qu'est-ce qu'une nation?, OE. compl., t. I, p. 901.

    Ajouté par webmaster

    L'homme antique, comme le définit Aristote, apparaît ainsi qu'un être ou un «animal civique». On diminue grandement la portée de la définition en traduisant -zoon politikon par «animal social». L'animal aussi est social, mais l'homme, seul, est politique., M. PRÉLOT, la Science politique, p. 6.

    Ajouté par webmaster

    C'est dans la solution de cette question qu'est le suprême apaisement social. Victor Hugo, Actes et Paroles, vol. III

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Qu'est-ce qu'un corps social ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo