Correspondances, Les Fleurs du Mal, Baudelaire

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'albatros de Charles Baudelaire Charles BAUDELAIRE : Hymne à la beauté >>


Partager

Correspondances, Les Fleurs du Mal, Baudelaire

Littérature

Aperçu du corrigé : Correspondances, Les Fleurs du Mal, Baudelaire



document rémunéré

Document transmis par : Thibault17261


Publié le : 16/9/2006 -Format: Document en format FLASH protégé

Correspondances, Les Fleurs du Mal, Baudelaire
Zoom

Ce poème se présente comme une explication et une illustration de son titre. Baudelaire y évoque une vision du monde où tout se « correspond « : ce monde et un arrière-monde invisible, les différentes sensations entre elles, ce qui est perçu et ce qui peuple notre imaginaire. Ce multiple jeu de correspondances vient de ce que des éléments en apparence distincts renvoient à une unité originelle. Après avoir expliqué d'une manière quand même un peu allusive dans les deux quatrains, Baudelaire illustre son propos dans les tercets qui s'achèvent par une sorte d'envolée vers l'infini.

Dans les lignes qui suivent, nous explicitons cette distinction entre les différentes formes de correspondances. Nous n'oublierons pas, simultanément, d'insister sur les liens qui existent entre elles, puisqu'elles découlent d'une unité profonde. Comme souvent dans l'explication de texte, il ne faut distinguer les éléments que pour montrer comment ils sont associés.

 



La nature est un temple où de vivants piliers
 Laissent parfois sortir de confuses paroles;
 L'homme y passe à travers des forêts de symboles
 Qui l'observent avec des regards familiers.
 
 Comme de longs échos qui de loin se confondent
 Dans une ténébreuse et profonde unité,
 Vaste comme la nuit et comme la clarté,
 Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.
 
 Il est des parfums frais comme des chairs d'enfants,
 Doux comme les hautbois, verts comme les prairies,
 - Et d'autres, corrompus, riches et triomphants,
 
 Ayant l'expansion des choses infinies,
 Comme l'ambre, le musc, le benjoin et l'encens,
 Qui chantent les transports de l'esprit et des sens.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Correspondances, Les Fleurs du Mal, Baudelaire Corrigé de 5080 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Correspondances, Les Fleurs du Mal, Baudelaire" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource suivante

Correspondances, Les Fleurs du Mal, Baudelaire

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit