COSMOLOGIQUE (PRINCIPE)

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< COSMOLOGIE QUANTIQUE LA COULEUR >>
Partager

COSMOLOGIQUE (PRINCIPE)

Ressources gratuites

Aperçu du corrigé : COSMOLOGIQUE (PRINCIPE)



Format: Document en format FLASH protégé

COSMOLOGIQUE (PRINCIPE)
Zoom
  • principe : Du latin principium, « commencement », origine » (de princeps, « premier »). Origine, cause première des choses. En logique, loi fondamentale de la pensée (exemple : le principe de non-contradiction). Dans les sciences, proposition première posée au fondement d'un raisonnement ou d'une démonstration. En morale, règle de conduite ou norme des jugements pratiques (exemple : avoir des principes). Pétition de principe : faute logique qui consiste à s'appuyer, au début d'un raisonnement, sur la thèse qu'il s'agit précisément de démontrer.

Source: http://www.peiresc.org/DINER/Lexique.pdf

 

La cosmologie contemporaine admet comme hypothèse de base, ce que l'on nomme le principe cosmologique : à chaque instant tout observateur voit dans l'univers la même image quelque soit le point où il est situé et la direction où il regarde. C'est une hypothèse sur l'homogénéité et l'isotropie de l'univers. Cette hypothèse a été explicitement proposée pour la première fois par Einstein en 1917 mais elle avait déjà été faite par Nicolas de Cues au XV ° siècle : « L'univers en mouvement perpétuel n'a ni centre, ni périphérie, ni haut, ni bas, il est homogène et les mêmes lois règnent dans ces différentes parties ». On doit aussi lui attribuer l'aphorisme célèbre : « L'univers est une sphère, dont le centre est partout et la périphérie nulle part » que l'on attribue parfois à Giordano Bruno ou à Pascal. Ce principe relève d'une modélisation valable à grande échelle. En réalité à une échelle plus faible les galaxies, les étoiles, les planètes et les êtres vivants manifestent des conditions physiques variables en différents points de l'univers Ainsi l'univers ne doit pas tourner, n'a pas de centre et n'a pas de limites. Cette notion d'univers infini est comme la définition même de l'univers.




Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : COSMOLOGIQUE (PRINCIPE) Corrigé de 198 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "COSMOLOGIQUE (PRINCIPE)" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Le plus facile, p our c ette boule o riginelle, aurait été de se d ilater j usqu'à p orter l 'Univers à son état actuel (théorie du grand bang). 5. Les observations contemporaines fournissent la c omposition d e l'Univers et l a vitesse d'expansion. Par des c alculs t héoriques, on peut retrouver l'état d e la b oule o riginelle (proto-univers). On t rouve alors une température d'un millier de milliards de degrés et une composition d e p hotons, neutrinos, é lectrons e t positons. 6.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Les modèles de formation de galaxies et l'hypothèse d'inflation cosmologique suggèrent eux aussi la présence d'une importante masse non baryonique. CNRS

Ajouté par webmaster

La démagogie s'introduit quand, faute de commune mesure, le principe d'égalité s'abâtardit en principe d'identité., SAINT-EXUPÉRY, Pilote de guerre, XXVI.

Ajouté par webmaster

Dans les systèmes primitifs de Droit, la simple manifestation de volonté, le consentement, n'a pas, en règle générale, de conséquence juridique. Il faut, pour qu'un acte juridique existe et produise ses effets, qu'il soit revêtu de formes. Si le principe moderne est le principe de l'autonomie de la volonté, le principe ancien est le principe du -formalisme. Il faut des formes extérieures, des gestes, des paroles solennelles, tout un rituel pour que l'acte juridique existe et produise ses effets., GIFFARD, Précis de droit romain, t. I, n° 17.

Ajouté par webmaster

(...) le principe d'identité est la -loi de la pensée cohérente. Aussi est-ce à juste titre qu'on l'appelle souvent : -principe de l'accord de la pensée avec elle-même., J. LAPORTE, l'Idée de nécessité, p. 137.

Ajouté par webmaster

« Il est [...] au fond des âmes un principe inné de justice et de vertu, sur lequel, malgré nos propres maximes, nous jugeons nos actions et celles d'autrui comme bonnes ou mauvaises, et c'est à ce principe que je donne le nom de conscience. » Rousseau, Émile ou De l'éducation, 1762.

Ajouté par webmaster

Je crois, dit imprudemment ce dernier -(Le Fort), à -l'intériorité du principe de l'infection purulente chez certains malades; c'est pour cela que je repousse l'extension à la chirurgie de la théorie des germes qui proclame l'-extériorité constante de ce principe., Henri MONDOR, Pasteur, p. 114.

Ajouté par webmaster

(...) le principe de la souveraineté du peuple est substitué au principe de la souveraineté royale, la monarchie héréditaire changée en monarchie élective., CHATEAUBRIAND, Mémoires d'outre-tombe, t. V, p. 278.

Ajouté par webmaster

Le savant (...) n'aura plus à se demander «d'où vient le mouvement de la nature», le jour où il posera en principe que le mouvement est un état naturel des corps au même titre que le repos, ce que signifie notre -principe d'inertie., R. LENOBLE, -in Encycl. Pl., Hist. de la science, p. 464.

Ajouté par webmaster

Il y a cette différence entre la nature du gouvernement et son principe, que sa nature est ce qui le fait être tel; et son principe, ce qui le fait agir. L'une est sa structure particulière, et l'autre les passions humaines qui le font mouvoir., MONTESQUIEU, l'Esprit des lois, III, I.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource suivante

COSMOLOGIQUE (PRINCIPE)

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo