NoCopy.net

La Courbe de tes yeux

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Dialogue Du Chapon Et De La Poularde. Voltair ... L'Enterrement De Chloé Dans "L'Écume Des Jour ... >>
Partager

La Courbe de tes yeux

Littérature

Aperçu du corrigé : La Courbe de tes yeux



document rémunéré

Document transmis par : Youssra17209


Publié le : 15/9/2006 -Format: Document en format FLASH protégé

La Courbe de tes yeux
Zoom

 

 

-poète de la première moitié du XXème,(1895-1952) piliers du surréalisme

- Après une crise personnelle> publie son premier recueil en 1926

- «Capitale de la douleur» dédié à sa muse: Gala.

- Le poème est l'avant dernier du recueil. Placé sous le signe de la joie d'aimer et du partage amoureux.

 

I) L'éloge des yeux

a) Un blason

éloge insolite>courbe des yeux et du regard, champ lexical très riche

-dénotation claire de la courbe : courbe, rond, tour

-connotation poétique : feuilles, gouttes de rosée, etc.

b) Structure circulaire du poème:

Tout dans ce poème est ondoyant.

- vers 15 revient au vers 1. On remarque un chiasme entre ces 2 vers.

- Beaucoup d'assonances en [ou] > courbe

- cadence circulaire marquée par la fantaisie des rimes, souples comme courbe.

Toute cette structure formelle du poème suggère l'ondoiement heureux du regard.

c) Eléments descriptifs de l’œil.

- Jaillissement d'images opposées les unes à la courbe des yeux, les autres aux yeux purs.

- couleur : "feuille" et "mousse" >> vert. "Ciel" et "mer" >> bleu/gris 

"Feuille de jour" > quand les paupières se lèvent Gala voit le jour

"ailes" > paupières."Rosée" > regard humide."Roseau" > les cils.

Yeux de Gala pas simplement des yeux physiques, mais des "yeux purs">monde moral, intérieur.

Il n'y a pas vraiment de description.

 

II) Le couple

a) Bonheur d’un amour partagé

- pronoms personnels et possessifs

-v.1: Gala enveloppe d'amour v.15: Eluard lui répond en lui rendant ce qu'il a de plus précieux: son "sang", c'est-à-dire sa vie

- parallélisme entre les sonorités des vers 1 et 15

> peut évoquer un couple enlacé/ Tout au long du poème, éléments évoquent la sensorialité, sensualité (parfums, couleurs, bruits)

b) L'homme dépend de la femme 

"dépend de" vers 14. Elle agit, il subit, l'homme est passif.

-vers 4 & 5 contrastent avec le reste du poème> plus prosaïques, mots plus courts> marquent la fragilité de cette dépendance > Eluard ne vit que par son amour.

c) A la femme amante, on a la mère

"berceau" (v.3) >> le cœur d'Eluard est le nouveau-né dans le berceau.

"Ailes" (v.8) >> évoquent la mère protectrice. "couvée d'aurore" (v.11)

Gala est pour Eluard une nouvelle mère: elle l'a fait renaître. 

 

III) La femme offre le monde au poète 

On à une ouverture généreuse. La femme est plus proche physiquement de la terre: elle donne sens à tout. 

a) Le poème est fondé sur une envolée de plus en plus large 

-2ème &3ème strophes ne forment plus qu'une seule phrase.

-font entrer le monde à travers la nature. 10 vers ont tous le même nombre de syllabes/ à ceux de la première strophe. 

-beaucoup de virgules: au début, juxtaposition d'idées fugitives.

-Au contraire, à la fin, on en relève plus qu'une: la voix ne s'arrête presque plus (= enthousiasme) et il y a moins de rimes. >> Tout cela connote l'envolée

b) Cette envolée va du tout petit au très grand

V.6 >> humble nature/v.7 >> les roseaux sont déjà plus grands

v.8 >> centre du poème: le mot "monde" v.9 >> l'image se précise

v.11 et 12 >> on est dans la splendeur du ciel

v.14 >> on retrouve le monde entier du vers 8

-Le monde est sous le signe de la lumière du matin, soit de la naissance. On la retrouve au v.8 une fois de plus, et aux v.11 ("aurores") et 12 ("astres").

-correspondance entre le physique (la lumière) et le moral (l'innocence): Gala lui donne le monde avec des yeux d'enfant.

c) La femme devient une sorte de déesse

Elle donne naissance à tout: mère du monde; source de toutes choses

"Auréole du temps" >> connotation religieuse: elle sacralise le temps

"Paille des astres" >> On pense à la Vierge Marie

Conclusion :

-Le poème chante les yeux d'une femme mais qui ne se limite pas qu'au sens physique. 

- Eluard renoue avec le poème de courtoisie mais il y a une faille: l'homme dépend trop de la femme. Il reste malgré tout une distance entre l'art et la biographie.

 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La Courbe de tes yeux Corrigé de 2536 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La Courbe de tes yeux" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Cette association sous-entent à quel point l'amour d'Édouard pour Galla est grand et cette association illustre aussi que leur deux personne ne forme plus qu'un être unique, dans tout les sens du terme. C'est une vision surréaliste de l'amour et c'est l'amour seul qui permet au poète d'exister. II - La conception de l'amour présenter ici. 1.L'amour est une nouvelle naissance pour celui qu'il aime. L'amour est présenté comme une nouvelle naissance pour celui qui aime et plusieurs image reprenne ce thème de la naissance (verso, écho, couver d'aurore, paille des astres) => Connotation religieuse avec le rappel de la paille sur laquelle est née le christ et donc c'est amour tout en étant ou nouvelle naissance et aussi purificateur et sacré et symbole de pureté (auréole du temps, elle couvrant le monde de lumière) Galla devient un ange. Première image de l'amour. 2.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

-La trajectoire d'un point en mouvement par rapport à un repère donné T est la courbe constituée par l'ensemble des points géométriques invariablement liés au repère avec lesquels le point mobile vient successivement en coïncidence au cours de son mouvement. La trajectoire peut être une courbe de l'espace, une courbe plane ou un arc de courbe; elle peut être fermée ou non fermée (...) En astronomie, le mot «trajectoire» est remplacé par le mot -orbite., J.-L. DESTOUCHES, la Mécanique élémentaire, p. 31.

Ajouté par webmaster

.1 La loi des erreurs admise par tous les calculateurs est la loi de Gauss, qui est représentée par une certaine courbe transcendante connue sous le nom de «courbe en cloche»., Henri POINCARÉ, la Science et l'Hypothèse, p. 240.

Ajouté par webmaster

Il a découvert que chaque courbe du corps humain s'accompagne d'une courbe réciproque qui lui fait face et lui répond. L'harmonie qui résulte de ces balancements tient du théorème., GIDE, Journal, 25 avr. 1909.

Ajouté par webmaster

Nadelman dessine au compas et sculpte en assemblant des rhombes. Il a découvert que chaque courbe du corps s'accompagne d'une courbe réciproque qui lui fait face et lui répond., GIDE, Journal, 25 avr. 1909.

Ajouté par webmaster

Et sur elle courbé, l'ardent Imperator Vit dans ses larges yeux étoilés de points d'or Toute une mer immense où fuyaient des galères., J.-M. DE HEREDIA, les Trophées, «Antoine et Cléopâtre».

Ajouté par webmaster

Et sur elle courbé, l'ardent Imperator Vit dans ses larges yeux étoilés de points d'or Toute une mer immense où fuyaient des galères., J.-M. DE HEREDIA, les Trophées, «Antoine et Cléopâtre».

Ajouté par webmaster

Un nez long et droit, mais qui dépassait la courbe du front, partageait ses deux yeux noirs et très rapprochés, ce qui est, dit-on, la marque d'un caractère extravagant ou de quelque insanité intellectuelle., BARBEY D'AUREVILLY, les Diaboliques, «le Dessous de cartes...», II.

Ajouté par webmaster

.1 (...) chacun -courbe son esprit, tel un oeil, pour saisir dans la masse du texte -cette intelligibilité-là, dont il a besoin pour connaître, pour jouir, etc. En cela la lecture est un travail : il y a un muscle qui la courbe., R. BARTHES, Roland Barthes, p. 137.

Ajouté par webmaster

Et tu entreras là à vingt ans, et tu en sortiras à cinquante. Tu entreras jeune, rose, frais, avec tes yeux brillants et toutes tes dents blanches, et ta belle chevelure d'adolescent, tu sortiras cassé, courbé, ridé, édenté, horrible, en cheveux blancs., HUGO, les Misérables, IV, IV, II.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



La Courbe de tes yeux

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature