NoCopy.net

La Courbe de tes yeux

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Dialogue Du Chapon Et De La Poularde. Voltair ... L'Enterrement De Chloé Dans "L'Écume Des Jour ... >>


Partager

La Courbe de tes yeux

Littérature

Aper�u du corrig� : La Courbe de tes yeux



document r�mun�r�

Document transmis par : Youssra17209


Publi� le : 15/9/2006 -Format: Document en format FLASH prot�g�

La Courbe de tes yeux
Zoom

 

 

-poète de la première moitié du XXème,(1895-1952) piliers du surréalisme

- Après une crise personnelle> publie son premier recueil en 1926

- «Capitale de la douleur« dédié à sa muse: Gala.

- Le poème est l'avant dernier du recueil. Placé sous le signe de la joie d'aimer et du partage amoureux.

 

I) L'éloge des yeux

a) Un blason

éloge insolite>courbe des yeux et du regard, champ lexical très riche

-dénotation claire de la courbe : courbe, rond, tour

-connotation poétique : feuilles, gouttes de rosée, etc.

b) Structure circulaire du poème:

Tout dans ce poème est ondoyant.

- vers 15 revient au vers 1. On remarque un chiasme entre ces 2 vers.

- Beaucoup d'assonances en [ou] > courbe

- cadence circulaire marquée par la fantaisie des rimes, souples comme courbe.

Toute cette structure formelle du poème suggère l'ondoiement heureux du regard.

c) Eléments descriptifs de l’œil.

- Jaillissement d'images opposées les unes à la courbe des yeux, les autres aux yeux purs.

- couleur : "feuille" et "mousse" >> vert. "Ciel" et "mer" >> bleu/gris 

"Feuille de jour" > quand les paupières se lèvent Gala voit le jour

"ailes" > paupières."Rosée" > regard humide."Roseau" > les cils.

Yeux de Gala pas simplement des yeux physiques, mais des "yeux purs">monde moral, intérieur.

Il n'y a pas vraiment de description.

 

II) Le couple

a) Bonheur d’un amour partagé

- pronoms personnels et possessifs

-v.1: Gala enveloppe d'amour v.15: Eluard lui répond en lui rendant ce qu'il a de plus précieux: son "sang", c'est-à-dire sa vie

- parallélisme entre les sonorités des vers 1 et 15

> peut évoquer un couple enlacé/ Tout au long du poème, éléments évoquent la sensorialité, sensualité (parfums, couleurs, bruits)

b) L'homme dépend de la femme 

"dépend de" vers 14. Elle agit, il subit, l'homme est passif.

-vers 4 & 5 contrastent avec le reste du poème> plus prosaïques, mots plus courts> marquent la fragilité de cette dépendance > Eluard ne vit que par son amour.

c) A la femme amante, on a la mère

"berceau" (v.3) >> le cœur d'Eluard est le nouveau-né dans le berceau.

"Ailes" (v.8) >> évoquent la mère protectrice. "couvée d'aurore" (v.11)

Gala est pour Eluard une nouvelle mère: elle l'a fait renaître. 

 

III) La femme offre le monde au poète 

On à une ouverture généreuse. La femme est plus proche physiquement de la terre: elle donne sens à tout. 

a) Le poème est fondé sur une envolée de plus en plus large 

-2ème &3ème strophes ne forment plus qu'une seule phrase.

-font entrer le monde à travers la nature. 10 vers ont tous le même nombre de syllabes/ à ceux de la première strophe. 

-beaucoup de virgules: au début, juxtaposition d'idées fugitives.

-Au contraire, à la fin, on en relève plus qu'une: la voix ne s'arrête presque plus (= enthousiasme) et il y a moins de rimes. >> Tout cela connote l'envolée

b) Cette envolée va du tout petit au très grand

V.6 >> humble nature/v.7 >> les roseaux sont déjà plus grands

v.8 >> centre du poème: le mot "monde" v.9 >> l'image se précise

v.11 et 12 >> on est dans la splendeur du ciel

v.14 >> on retrouve le monde entier du vers 8

-Le monde est sous le signe de la lumière du matin, soit de la naissance. On la retrouve au v.8 une fois de plus, et aux v.11 ("aurores") et 12 ("astres").

-correspondance entre le physique (la lumière) et le moral (l'innocence): Gala lui donne le monde avec des yeux d'enfant.

c) La femme devient une sorte de déesse

Elle donne naissance à tout: mère du monde; source de toutes choses

"Auréole du temps" >> connotation religieuse: elle sacralise le temps

"Paille des astres" >> On pense à la Vierge Marie

Conclusion :

-Le poème chante les yeux d'une femme mais qui ne se limite pas qu'au sens physique. 

- Eluard renoue avec le poème de courtoisie mais il y a une faille: l'homme dépend trop de la femme. Il reste malgré tout une distance entre l'art et la biographie.

 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrig� : La Courbe de tes yeux Corrig� de 2536 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrig� du sujet "La Courbe de tes yeux" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Probl�matique

Plan d�taill�

Textes / Ouvrages de r�f�rence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des r�gles orthographique (pas de langage SMS).



La Courbe de tes yeux

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit