NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'activité artistique est-elle sublimation de ... Existe-t-il une moralité dans l'art ? >>


Partager

La création est-elle le propre de l'art ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La création est-elle le propre de l'art ?



Publié le : 23/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La création est-elle le propre de l'art ?
Zoom


Le concept de création peut s’entendre de deux manières différentes. Il y a d’une part la création entendue comme production : elle est l’œuvre d’un agent doué d’une volonté, qui fait advenir quelque chose à l’être en vue d’une fin donnée, et sans l’intervention duquel cette chose serait demeurée dans le néant. Mais la création comme production peut s’entendre également comme une opération de mise en forme : le créateur est celui qui agence une matière qu’il n’a en revanche pas créée. Platon dans le Timée expose cette idée en évoquant une création du monde sur le modèle de l’artisanat : le créateur est celui qui modèle la chora, donné brut qu’il change en matière organisée. Le second concept de création est celui d’événement. La création ne désigne que le passage d’un état à un autre, du rien au quelque chose, sans que l’on puisse imputer cette translation à un quelconque agent. Le problème que pose ce concept n’est pas celui de l’existence, mais celui du temps : à quel moment se produit ce passage du rien au quelque chose ? Le monde a-t-il été créé à un moment donné, identifiable ? Ou s’agit-il d’une opération atemporelle qu’il n’est pas besoin de dater, de justifier ?



NIETZSCHE: C'est ainsi notre vanité, notre amour-propre qui nous poussent au culte du génie : car il nous faut l'imaginer très loin de nous, en vrai miraculum, pour qu'il ne nous blesse pas 1.. .1. Mais, compte non tenu de ces insinuations de notre vanité, l'activité du génie ne paraît pas le moins du monde quelque chose de foncièrement différent de l'activité de l'inventeur en mécanique, du savant astronome ou historien, du maître en tactique. Toutes ces activités s'expliquent si l'on se représente des hommes dont la pensée est active dans une direction unique, qui utilisent tout comme matière première, qui ne cessent d'observer diligemment leur vie intérieure et celle d'autrui, qui ne se lassent pas de combiner leurs moyens. Le génie ne fait rien que d'apprendre d'abord à poser des pierres, ensuite à bâtir, que de chercher toujours des matériaux et de travailler toujours à y mettre la forme. Toute activité de l'homme est compliquée à miracle, non pas seulement celle du génie : mais aucune n'est un miracle ». - D'où vient donc cette croyance qu'il n'y a de génie que chez l'artiste, l'orateur et le philosophe ? qu'eux seuls ont une intuition " ? (mot par lequel on leur attribue une sorte de lorgnette merveilleuse avec laquelle ils voient directement dans l'« être !).


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2600 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La création est-elle le propre de l'art ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • Carmen3810 (Hors-ligne), le 04/10/2008 é 04H14.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit