NoCopy.net

Le critère de la vérité est-il la forme du raisonnement ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La croyance manque-t-elle de clarté ? Faut-il s'abstenir de rien tenir pour vrai ? ... >>
Partager

Le critère de la vérité est-il la forme du raisonnement ?

Echange

Aperçu du corrigé : Le critère de la vérité est-il la forme du raisonnement ?



Publié le : 10/1/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Le critère de la vérité est-il la forme du raisonnement ?
Zoom

Je vois aussi que de nos jours les hommes n'abusent pas moins de ce principe si souvent vanté : « tout ce que je conçois clairement et distinctement d'une chose est vrai et peut être affirmé de cette chose ». Car souvent les hommes, jugeant à la légère, trouvent clair et distinct ce qui est obscur et confus. Cet axiome est donc inutile si l'on n'y ajoute pas les CRITERES du clair et du distinct [...] , et si la vérité des idées n'est pas préalablement établies. D'ailleurs, les règles de la ...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Le critère de la vérité est-il la forme du raisonnement ? " a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

VÉRITÉ. n.f. (lat. veritas). Propriété fondamentale des connaissances qui fait que celles-ci sont intelligibles, c'est-à-dire claires, précises et exactes, c'est-à-dire conformes à la réalité. Cette propriété est, depuis toujours, le but essentiel de la recherche philosophique ; le titre Recherche de la vérité est classique en philosophie. Le philosophe désire aller vers des connaissances vraies, lumineuses pour l'esprit, permettant aussi d'agir correctement. La philosophie considère la vérité comme tout à fait supérieure aux opinions, qui sont variables, non justifiées, trompeuses, même s'il se trouve que, ici ou là, une opinion rencontre la vérité (car, cela, l'opinion l'ignore, sinon elle ne serait plus une opinion). —Depuis Platon jusqu'aux véritables, mais rarissimes, philosophes du xx siècle (par exemple, Bergson) la philosophie établit un rapport intime entre la vérité et l'être (c'est-à-dire entre une connaissance et ce qui est, ce qui existe réellement) : «alêthéïa kaï on (la vérité et l'être)», disait Platon. Cependant, une vue superficielle de l'histoire de la pensée peut donner l'impression que les thèses des philosophes se contredisent, forment comme le «Musée des bizarreries conçues par l'esprit humain» (Introduction à l'Histoire de la philosophie par les textes, p. 8). Aussi est-il nécessaire d'examiner cette situation, surtout du fait de l'exigence incluse dans l'idée de vérité. 

Textes / Ouvrages de référence

Citations

"Pour établir la vérité, et faire de bons raisonnements, nous n’avons besoin d’autres instruments que la vérité elle-même et le bon raisonnement." > Spinoza, Traité de la réforme de l’entendement

Ajouté par webmaster

Intuitionisme? Qu'est-ce à dire? D'abord, qu'il ne peut y avoir d'autre critère et d'autre fondement de la vérité que l'évidence, que tout autre se ramène à lui., Michel SERRES, Hermès I, La communication, p. 134.

Ajouté par webmaster

Ainsi, quand un médecin prescrit un traitement à son malade, on ne saurait tirer de l'événement un critère infaillible de la vérité ou de l'erreur du jugement du médecin. Antoine Cournot, Essai sur les fondements de nos connaissances et sur les caractères de la critique philosophique

Ajouté par webmaster

Une maxime ou un principe est un jugement dont la vérité est fondée sur le raisonnement ou sur l'expérience (...), CONDILLAC, l'Art d'écrire, II, 9.

Ajouté par webmaster

Cependant, si l'on se défie du raisonnement, on peut consulter la pratique et le culte des juifs. ? Jacques Abbadie, Traité de la vérité de la religion chrétienne, vol. 1

Ajouté par webmaster

(...) le raisonnement mathématique n'est autre que la simple logique appliquée à la forme et à la quantité., BAUDELAIRE, Trad. E. POE, Histoires extraordinaires, «Lettre volée».

Ajouté par webmaster

L'innocence n'a que le raisonnement pour elle; et le raisonnement qui peut frapper des juges, est souvent impuissant sur les esprits prévenus des jurés., BALZAC, Une ténébreuse affaire, Pl., t. VII, p. 590.

Ajouté par webmaster

Un raisonnement n'a jamais convaincu personne. Mais croire qu'un raisonnement de père puisse changer les idées d'un fils est le comble de la folie raisonnante., A. MAUROIS, Ariel, p. 29.

Ajouté par webmaster

La foi est un don de Dieu; ne croyez pas que nous disions que c'est un raisonnement. Les autres religions ne disent pas cela de leur foi; elles ne donnaient que le raisonnement pour y arriver, qui n'y mène pas néanmoins., PASCAL, Pensées, II, 279.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

Le critère de la vérité est-il la forme du raisonnement ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo