LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les enseignements de la psychanalyse Désir et manque >>


Partager

Critiques de la théorie freudienne

Philosophie

Aperçu du corrigé : Critiques de la théorie freudienne



Publié le : 15/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé - Ecoutez ce PODCAST:Ecoutez ce PODCAST

Critiques de la théorie freudienne
Zoom

Cette thèse liminaire ouvre ainsi un large champ d'investigation, l'inconscient, dont il faut énoncer les lois propres afin de montrer quelle part de méconnaissance constitutive l'homme dans son rapport à ce qu'il nomme lui-même et l'autre. Mais, Freud, n'échappant pas à la domination sans partage du modèle scientifique de son temps, les sciences de la nature et le principe de causalité qui est un principe explicatif, la biologie qui se développe considérablement à la fin du 19e ( rôle fondamental de la théorie darwinienne), oscillera entre deux voies: justifier l'inconscient en l'érigeant en nature, usant ainsi des concepts de causalité et de force mais aussi des concepts de la biologie, appréhender les phénomènes inconscients comme production de signification qui font toujours l'objet d'un travail d'interprétation, comme par exemple le rêve. Ces difficultés de méthode (naturalisme d'un côté, herméneutique de l'autre) que nous ne faisons plus souligner partageront les héritiers et autres qui depuis discutent la théorie freudienne de l'inconscient dont il ne faut jamais oublier que les effets pratiques, thérapeutiques et institutionnels (là encore objet de mille et une controverses).Considérant à partir de Freud que la psychanalyse est une théorie générale des névroses nous pouvons exposer schématiquement cette théorie au moyen de quelques concepts fondamentaux, puis examiner la question classique du déterminisme psychique et à partir de la critique non moins classique de Sartre qui, tout au moins dans "L'être & le néant", nie la réalité de l'inconscient pour lui substituer ce qu'il nomme la "mauvaise foi" comme conduite de négation et de fuite vis-à-vis de soi-même, affirmant ainsi contre tout déterminisme le caractère inaliénable de la liberté dans un monde aliéné.I ) Quelques concepts fondamentaux.1) Découverte de l'inconscience et méthodes.Il y a un mythe fondateur de la psychanalyse. Ce n'est pas Freud qui découvre la voie pour accéder à l'inconscient mais Bertha Appenheim plus connue sous son nom de cas clinique Anna O. Celle-ci, nous sommes en 1880, alors âgé de 21 ans, d'origine viennoise, très vive et intelligente, souffre de symptômes hystériques, liés à la maladie de son père (paralysie de trois membres, troublent de la vue et du langage, comportements très opposées, soit calme et rangée, soit insupportable pour son entourage, etc.).


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 7421 mots (soit 11 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Critiques de la théorie freudienne" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Sonny25665 (Hors-ligne), le 08/03/2009 é 08H18.
  • Philippe9593 (Hors-ligne), le 02/11/2008 é 02H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit