NoCopy.net

Croire en l'impossible ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il penser l'Etat comme un corps ? Faut-i ... Je ne crois que ce que je vois. Qu'en pensez- ... >>


Partager

Croire en l'impossible ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Croire en l'impossible ?



Publié le : 17/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Croire en l'impossible ?
Zoom

Croire c’est projeter ou évaluer quelque chose comme possible, soit au sens de possible en puissance, de possible à venir ou passé suivant une probabilité, ou d’une possibilité purement logique. Croire exige un certain crédit que remplit l’évaluation de la possibilité, on ne croit pas a priori à l’impossible. Mais une des tâches de la philosophie n’est-elle pas justement de ne pas évacuer a priori les paradoxes ? Pour Pascal le paradoxal est une des figures que prend la pensée philosophique.



Il ne peut croire en ce qui est actuellement impossible que parce que la science progresse et se développe constamment. Croire en l'impossible ce n'est pas envisager que l'impossible devienne possible, puisque dans ce projet l'impossible perd précisément son caractère. Il faut dire que rigoureusement la science ne croit qu'en ce qu'elle tient à terme pour possible.             L'impossible, en fait il faut plutôt dire si l'on veut être précis, l'improbable pour la science, est comme un horizon directeur pour celle-ci, en progressant elle va pouvoir vérifier de ce qu'il en est effectivement. Et souvent il y a des désenchantements : avec le microscope la science a pensé un temps pouvoir atteindre l'être même de la matière, or on le sait le monde micro physique, la physique quantique rend caduque cet espoir.   III- Croire ce n'est pas parier.               Comment dès lors, croire rationnellement, en première personne en l'impossible ? L'hypothèse ne peut être celle de sacrifier la rationalité, celui qui croit irrationnellement à l'impossible l'ignore, là encore on n'a à faire qu'à un jugement extérieur, mais l'effectivité de la croyance n'est pas réalisé : dire qu'autrui se trompe cela n'a aucune incidence sur sa croyance telle qu'il la vit, pour lui elle n'est pas faussée.             La solution serait-elle de recourir à un artifice logique pour déjouer le paradoxe ? Pourquoi pas par exemple au pari de Pascal : mieux vaut faire le pari que Dieu existe puisque je ne peux qu'être gagnant, s'il n'existe pas de toute façon ce ne sera pas pire que si je n'avais pas fait ce pari, et s'il existe je gagne l'accès au paradis.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Croire en l'impossible ? Corrigé de 950 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Croire en l'impossible ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • danieele3741 (Hors-ligne), le 18/03/2009 é 18H13.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Croire en l'impossible ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit