La culture nous rend-elle plus libre ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les humains doivent-ils craindre la techniqu ... La conscience exclut-elle l'homme de l'anima ... >>
Partager

La culture nous rend-elle plus libre ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La culture nous rend-elle plus libre ?



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format FLASH protégé

	La culture nous rend-elle plus libre ?
Zoom
  • culture : En anthropologie, la culture désigne l'ensemble des croyances, connaissances, rites et comportements d'une société donnée. Certains réservent le terme de culture aux productions non matérielles d'une société, préférant parler de civilisation à propos des productions matérielles.
  • libre arbitre : Pouvoir de choisir. Le libre arbitre se rapproche de la liberté d'indifférence, qui est le pouvoir de choisir entre des contraires.

Sujet portant sur deux notions qu’il faut absolument traiter en même temps ; il ne s’agit pas de « saucissonner » le sujet en définissant d’abord la culture puis la liberté et en dernière partie traiter enfin le sujet.

On a l’habitude d’opposer nature et culture. En effet, la culture est ce qui relève d’un travail, d’un artifice ; c’est ce qui met en valeur selon l’étymologie du mot. A culture, rapportée à l’homme, est également synonyme de civilisation. C’est un ensemble de normes collectives et c’est aussi l’ensemble des connaissances,  des arts et des techniques. C’est en quelque sorte le produit de l’humanité. Ainsi, la culture semblerait s’opposer à la liberté car celle-ci tourne le dos aux normes, à la société, aux contraintes de toutes sortes que représentent les ingrédients de la culture. La liberté c’est faire ce que je veux, ce que bon me semble, or il est évident que la culture me limite dans mes choix et mes actes.

Cependant, et c’est là le moment où l’on problématise, le sens du mot liberté est à prendre en compte : pour savoir ce que je veux, ne faut-il pas une dose de culture, d’éducation ? La liberté hors culture (à l’état de nature) ne s’apparente-t-elle pas plutôt à de l’indépendance ? Peut-on dire que l’animal qui n’est pas de culture est libre ? La liberté chez l’être humain est ce qui se réfléchit et s’accompagne de réflexion ou tout du moins de conscience de ce que l’on fait (sans quoi c’est l’instinct qui parle et qui nous dirige).

 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	La culture nous rend-elle plus libre ? Corrigé de 3791 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " La culture nous rend-elle plus libre ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Paulo8-235238 (Hors-ligne), le 02/04/2014 à 02H16.
  • Anna-225336 (Hors-ligne), le 28/12/2013 à 28H19.
  • romain83980 (Hors-ligne), le 20/10/2012 à 20H17.
  • MarieX-175422 (Hors-ligne), le 15/06/2012 à 15H03.
  • yanis69 (Hors-ligne), le 02/05/2012 à 02H13.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Par exemple, si l'on éduque un animal et qu'on lui apporte une éducation parmi nous, celui-ci une fois relâché en captivité sera incapable de survivre car il sera mort avant que son instinct n'est repris le dessus, il est donc prisonnier de son instinct. A l'inverse, avec l'exemple des enfants sauvages comme Amala et Kamala on constate qu'elles ont été éduquées par des animaux ( elles marchaient comme eux, avaient adoptés leur langage, voyaient dans la nuit… ) et une fois réintroduites dans notre société celles-ci savaient parfaitement comprendre le langage humain, elles avaient réappris à marcher comme les hommes… Alors, le langage humain permet bien de distinguer l'homme de l'animal car l'acquisition du langage ne se fait pas seul mais avec l'éducation. Ce qui définit l'homme n'est donc pas le produit de l'instinct.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    « La culture se définit essentiellement par ce qui est partagé et transmis... La culture c'est ce que nous avons en commun avec d'autres. Toute la question est de savoir si cette culture sera la communication de tous ou la complicité de quelques-uns. » (CLAUDE ROY, La main heureuse.)

    Ajouté par webmaster

    L'on sait assez que la gloire ne rend pas un homme plus grand (...) personne ne nie cela (...) mais, du moins, elle l'assure de sa grandeur, elle voile sa misère, elle rassasie son âme, enfin elle le rend heureux., VAUVENARGUES, Maximes et réflexions, Introd.

    Ajouté par webmaster

    « De même que nous appelons libre celui qui est à lui-même sa propre fin et n'existe pas pour un autre, ainsi [la philosophie] est aussi la seule de toutes les sciences qui soit libre, puisque seule elle est à elle-même sa propre fin. » Aristote, La Métaphysique, ive s. av. J.-C.

    Ajouté par webmaster

    L'Ironie et la Pitié sont deux bonnes conseillères; l'une, en souriant, nous rend la vie aimable; l'autre, qui pleure, nous la rend sacrée., FRANCE, le Jardin d'Épicure, p. 94.

    Ajouté par webmaster

    (...) les biologistes ont été amenés à rechercher un moyen d'étude de l'organe isolé, de façon à le soustraire à l'influence de l'ensemble. Ce moyen est la culture -in vitro, c'est-à-dire la transplantation de l'organe sur un milieu de culture non vivant. Il devient possible, ainsi, de soumettre l'organe à des facteurs connus, que l'expérimentateur peut appliquer et modifier à sa guise (...) Elle s'applique (...) essentiellement à la culture des organes embryonnaires., Michel SIGOT, la Culture d'organes, p. 9.

    Ajouté par webmaster

    Cette épithète (...) s'applique à celui qui a un sentiment modéré de soi-même, sans orgueil et plein de déférence et de soumission pour ses supérieurs. La comparaison que nous faisons de peu de bonnes qualités que nous avons, avec le grand nombre de défauts que les étouffent nous rend humbles à nos propres yeux. La connaissance et l'aveu de la supériorité que les autres ont sur nous, nous rend humbles devant eux., Dict. de Trévoux, art. -Humble.

    Ajouté par webmaster

    La modestie extrême a ses dangers ainsi que l'orgueil. Comme une témérité qui nous porte au delà de nos forces les rend impuissantes, un effroi qui nous empêche d'y compter les rend inutiles., ROUSSEAU, Julie ou la Nouvelle Héloïse, IV, XII.

    Ajouté par webmaster

    LA PHILOSOPHIE ET LA LIBERTÉ "Il est évident que nous n'avons en vue, dans la philosophie, aucun intérêt étranger. Mais, de même que nous appelons homme libre celui qui est à lui-même sa propre fin et n'est pas la fin d'autrui, ainsi cette science est aussi la seule de toutes les sciences qui soit libre, car seule elle est sa propre fin." Aristote, Métaphysique, 384-322 av. J.C.

    Ajouté par webmaster

    Elle -(la raison) est la seule chose qui nous rend hommes et nous distingue des bêtes (...), DESCARTES, Disc. de la méthode, I.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    La culture nous rend-elle plus libre ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo