NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Qu'est-ce qu'un homme civilisé ? Dans quelle mesure peut-on dire que le langag ... >>


Partager

La pluralité des cultures est-elle un obstacle à l'unité du genre humain ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La pluralité des cultures est-elle un obstacle à l'unité du genre humain ?



Publié le : 8/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La pluralité des cultures est-elle un obstacle à l'unité du genre humain ?
Zoom

On évoque communément le genre humain ou l’humanité comme un fait, une évidence. L’unité du genre humain serait indéniable. Pourtant, si l’on écarte les déterminismes biologiques et la pression environnementale, c’est-à-dire les caractéristiques physiologiques de l’espèce humaine, la pluralité des cultures montre une très grande diversité des manières d’être, d’agir et de penser. Les cultures, comprises comme des ensembles de représentations et d’évaluations fondés dans des institutions, des rapports sociaux et des pratiques qui permettent à un groupe de s’identifier comme groupe, prouvent une diversité qui interroge l’universalité humaine.

La pluralité des cultures est-elle un obstacle à l’unité du genre humain ? L’unité est-elle un fait ou un idéal ?

L’unité du genre humain dépend d’abord des individus qui compose le genre : si cette unité n’est pas faite est-elle à réaliser par l’individu lui-même au-delà de l’attachement au culturel ? L’individu porterait en lui la capacité de réaliser l’universel humain. Ou bien au contraire l'universel est-ce ce qui s'incarne dans les particularités? Dès lors l'universalité du genre humain ne pourrait exister que dans la diversité des cultures. Cependant, les rapports socio-économiques, par la mondialisation de l’économie et la libéralisation des échanges marchands, semblent créent une humanité de fait.



Que sommes-nous en premier lieu? Les membres d'une culture, d'une civilisation, ou bien des êtres humains? Le droit au particularisme culturel est une donnée de la condition humaine qui par là dépasse toutes les cultures particulières. Or, l'affirmation particulariste a souvent conduit à nier l'homme par la violence. - L'homme ne naît pas homme mais le devient à travers une culture particulière. Notre humanité n'est pas innée mais se construit grâce à notre intégration à la société et à notre milieu social caractérisé par une culture. Le mot culture désigne ici la coutume, la tradition, la religion, la langue aussi. De ce point de vue, nous ne pouvons que constater la diversité au sein du genre humain. Il est incontestable qu'elle a souvent été la cause d'incompréhension et qu'elle a souvent même légitimée des conquêtes, des guerres ou des génocides. Cependant, l'immense océan culturel dans lequel est plongé l'Homme représente en quelques sorte une richesse inestimable dans le sens ou il permet à chacun en s'accordant avec des cultures dites « étrangères «, de découvrir de nouveaux horizons. Cela nous confronte au problème suivant : En quoi la diversité puis le brassage des cultures peut être à l'origine de crispations identitaires faisant obstacle à l'unité du genre Humain ou au contraire, permettre une alliance entre les hommes et donc une assurance de son unité ? Tout l'enjeu du devoir consistera à distinguer d'une part le fait que la multiplicité des cultures soit un facteur de segmentation de l'humanité menant à de multiples conflits et d'autre part, le fait que cela soit une opportunité de s'ouvrir à autrui, s'ouvrir à ses différences, ce qui assurerait les relations entre les différentes cultures et donc une continuité de l'humanité. Nous étudierons tout d'abord la définition et le sens dans notre contexte des termes du sujet. Ensuite, nous étudierons les raisons et les causes qui font en sorte que la pluralité culturelle soit un obstacle à l'unité du genre humain. Enfin nous achèverons notre devoir par étudier le fait que les différentes cultures possèdent des points communs assurant une continuité de l'Homme.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5171 mots (soit 8 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "La pluralité des cultures est-elle un obstacle à l'unité du genre humain ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • julie.a-271650 (Hors-ligne), le 03/02/2016 é 03H14.
  • srahdbsdmn-263903 (Hors-ligne), le 16/10/2015 é 16H00.
  • tmarguier-255206 (Hors-ligne), le 23/02/2015 é 23H19.
  • popo-242007 (Hors-ligne), le 16/10/2014 é 16H22.
  • piercereddy-244565 (Hors-ligne), le 15/10/2014 é 15H20.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit