NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le don peut-il être gratuit ou n'est-il qu'un ... La mort ajoute-t-elle à la valeur de notre ex ... >>


Partager

Est-il dans la nature de l'État de mettre en péril les libertés ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Est-il dans la nature de l'État de mettre en péril les libertés ?



Publié le : 8/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Est-il dans la nature de l'État de mettre en péril les libertés ?
Zoom

Analyse du sujet :

q  Pour traiter ce sujet, il convient dans un premier temps de distinguer les façons de comprendre ce que désigne l'Etat. L'état c'est, en un premier sens, l'ensemble d'une communauté politique organisée et ordonnée par des lois et des institutions politiques. Mais l'Etat a pris au XIXe un autre sens. Il tend à désigner un corps particulier dans le corps politique, il est une partie de l'état.

q  Ici, il est davantage question de l'Etat comme organisation de type bureaucratique qui a tendance à administrer, à gouverner. On pourra cependant revenir dans le devoir sur cette distinction. La structure étatique prend corps initialement autour du roi. Les fonctions administratives qui consistent à prélever les impôts n'ont pas toujours été un droit royal, c'était aussi une fonction seigneuriale.

q  L'Etat a pour fonction fondamentale la sécurité, il apparaît comme celui qui a, comme l'écrit Weber, le monopole de la violence légitime. Il décide la guerre, commande les armées et la police et statue sur la répartition des richesses. Un autre de ses fonctions essentielles est de faire respecter la loi.

q  Dans ces différents usages, l'Etat se heurte à la liberté humaine mais pour différentes raisons qui engageront différentes conceptions de la liberté. Un des enjeux de cette réflexion sera de bien les différencier.

Problématisation :

            Parler d'une nature de l'Etat peut renvoyer à sa fonction légale mais aussi à sa volonté propre. Si l'Etat a pour fin de faire respecter la loi, il est aussi celui qui les formule et les vote. L'Etat est composé de différents pouvoirs qui sont autant de dangers pour les libertés individuelles. Il faudra aussi interroger le rapport des libertés individuelles à la liberté collective sans réduire le sujet à cet important rapport. Il faudra questionner pour y répondre l'histoire, est-ce que l'on peut constater une tendance de tout Etat à sortir de sa fonction initiale ? L'Etat comme structure politique spécifique n'est-il pas un danger aussi pour la liberté collective ? Eclaircir ces dangers est un travail nécessaire pour penser la manière de contrer une éventuelle tendance naturelle de l'Etat. Est-il dans la nature de l'État de mettre en péril les libertés ?

 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 6059 mots (soit 9 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Est-il dans la nature de l'État de mettre en péril les libertés ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • numael05 (Hors-ligne), le 07/05/2012 é 07H13.
  • rider6 (Hors-ligne), le 12/05/2011 é 12H14.
  • Francois31584 (Hors-ligne), le 05/05/2011 é 05H17.
  • Mathilde41531 (Hors-ligne), le 08/12/2010 é 08H21.
  • Matthieu36610 (Hors-ligne), le 08/12/2010 é 08H13.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit