LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La valeur d'une civilisation se réduit-elle a ... A quoi reconnaît-on qu'une théorie est scient ... >>


Partager

Dans quelle mesure l'épreuve du temps est-elle un critère de valeur ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Dans quelle mesure l'épreuve du temps est-elle un critère de valeur ?



Publié le : 8/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Dans quelle mesure l'épreuve du temps est-elle un critère de valeur ?
Zoom

Comme le déclare le personnage de l’archéologue français dans Indiana Jones et l’arche perdue : « Prenez cette montre, à la sauvette, elle ne vaut que deux ou trois dollars. Mais si je la plonge dans le sable, dans cent ans, dans mille ans, elle vaudra de l’or, des hommes comme vous et moi tueront pour l’avoir «. L’objet de cette citation est de montrer qu’un objet sans valeur peut en acquérir avec le temps, que le temps dont nous allons voir s’il est un critère de valeur, peut déjà être un pourvoyeur de la valeur d’une chose.
Par épreuve du temps, nous voulons dire le passage des années, passage présupposé fort long. L’épreuve du temps est donc cette inscription d’une chose dans la durée, chose qui, lorsque nous la considérons après un long moment de cette durée, est sensée être différente de ce qu’elle était lors de sa naissance.
Le terme de « valeur «, quant à lui, est moins univoque. Car nous pouvons dire d’une chose qu’elle a de la valeur ou qu’elle est une valeur. Lorsque nous disons qu’elle a de la valeur, nous entendons par là qu’elle peut servir à satisfaire nos besoins : soit par elle-même, en tant qu’elle assouvit le manque que nous avons ; soit par la médiation d’une autre chose, qu’elle nous permet d’obtenir au moyen d’un échange. Mais lorsque nous disons d’une chose qu’elle est une valeur, ce dernier terme doit s’entendre d’une manière parfaitement différente : nous disons alors que cette chose mérite d’être suivie comme principe, ou poursuivie comme fin de l’action humaine. Il peut s’agir alors d’un idéal (comme la liberté ou le bonheur) d’une norme (telle que l’égalité ou la justice) ou bien d’une institution (par exemple, la famille ou l’État).
Quand nous demandons si une chose est un critère de valeur pour une autre, nous nous demandons si nous pouvons déterminer la valeur d’usage, la valeur d’échange ou la valeur morale de la seconde en fonction de la première. Le présupposé de notre question est que plus le temps passe, plus nous sommes à même de déterminer la valeur de quelque chose.
Tout le problème est donc de qualifier plus précisément ce « quelque chose «. Car nous ne pouvons répondre à la question posée sans distinguer entre valeur d’usage, d’échange et valeur morale.



       Qu'est-ce qu'une valeur d'échange ? La valeur d'échange se définit par sa capacité à devenir un moyen par lequel nous pouvons obtenir des objets à valeur d'usage. Une valeur d'échange, qui peut être pour autrui une valeur d'usage, est donc pour moi le moyen d'autre chose : moyen d'obtention directe d'une valeur d'usage (dans le cas d'une économie fondée sur le troc, comme celle décrite par Marcel Mauss dans son Essai sur le don), ou d'une obtention médiatisée par des valeurs monétaires de valeurs d'usage. b.      L'épreuve du temps et la rareté Dans le cas des valeurs d'échange, nous pouvons dire que l'épreuve du temps est le critère de leur valeur. En effet, un objet aussi dépourvu de valeur qu'une poterie dans l'antiquité, en raison du passage du temps, peut acquérir une valeur centuplée pour nous. Cet effet est produit par le temps, non parce que le vieillissement est synonyme de valeur (c'est souvent l'inverse qui est vrai) mais parce que l'épreuve du temps est l'agent de la rareté. Plus une valeur d'échange est rare, plus elle a de la valeur. III.             L'épreuve du temps est un critère ambigu pour les valeurs morales  a.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4247 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Dans quelle mesure l'épreuve du temps est-elle un critère de valeur ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • loulou-247544 (Hors-ligne), le 15/11/2014 é 15H11.
  • dudukonud-181161 (Hors-ligne), le 19/10/2012 é 19H19.
  • Loupiot (Hors-ligne), le 19/11/2011 é 19H23.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    • HEGEL: "La supériorité de l'oeuvre d'art consiste en ce que si le produit naturel est un produit doué de vie, il est périssable, tandis qu'une oeuvre d'art est une oeuvre qui dure."
    • BACHELARD: "Tourner alors le rationalisme du passé de l'esprit à l'avenir de l'esprit, du souvenir à la tentative, voilà des tâches indispensables à une révolution spirituelle."
    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit