NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'expression "physique mathématique" a-t-elle ... La perfection est-elle de ce monde ? >>


Partager

Qu'est-ce que définir ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Qu'est-ce que définir ?



Publié le : 16/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Qu'est-ce que définir ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Qu'est-ce que définir ?




La définition est dès lors une entreprise de clarification du sens des concepts puisqu'elle l'« explique » ou le « déploie ». Or, la philosophie est-elle autre chose ? Socrate, dans les dialogues platoniciens notamment, n'a de cesse de chercher ce qu'est la Beauté, la Justice (dans la République) ou encore la vertu. La philosophie semble ainsi être par essence une entreprise de définition. Dès lors, peut-être que définir, et notamment un concept, c'est faire de la philosophie puisque que la définition contribue à la clarification conceptuelle. Cependant, si au sens strict la définition porte sur les concepts, les dictionnaires ne contiennent pas que des concepts puisque l'on définit ce qu'est « une » pomme et non pas « la » pomme que je tiens dans ma main, on peut aussi définir les objets particuliers. En effet, on peut « se définir » comme communiste, conservateur, Européen, Chinois, etc. La forme pronominale du verbe « définir » introduit ainsi la définition du particulier. Or, si je dis que « S est P » en parlant d'un sujet particulier, n'atteint-je pas l'essence même de cet être ? En effet, l'utilisation du verbe « être » semble indiquer que la définition nous renseigne sur l'existence du sujet considéré, c'est à dire que la définition (et donc peut-être la philosophie) a une portée ontologique, c'est à dire qu'elle atteint l'être même des choses, leur essence puisqu'elle dit ce qu'une chose « est ».


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3627 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Qu'est-ce que définir ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

(...) les hommes sont dans une impuissance naturelle et immuable de traiter quelque science que ce soit dans un ordre absolument accompli. Mais il ne s'ensuit pas de là qu'on doive abandonner toute sorte d'ordre. Car il y en a un, et c'est celui de la géométrie, qui est à la vérité inférieur en ce qu'il est moins convaincant, mais non pas en ce qu'il est moins certain (...) Cet ordre le plus parfait entre les hommes, consiste non pas à tout définir ou à tout démontrer, ni aussi à ne rien définir ou à ne rien démontrer, mais à se tenir dans ce milieu de ne point définir les choses claires et entendues de tous les hommes et de définir toutes les autres (...), PASCAL, Esprit géométrique, I.

Ajouté par webmaster

On le voit, la nation française est particulièrement difficile à définir d'une façon simple; et c'est là même un élément assez important de sa définition que cette propriété d'être difficile à définir., VALÉRY, Regards sur le monde actuel, p. 116.

Ajouté par webmaster

(...) il n'y a rien de plus faible que le discours de ceux qui veulent définir ces mots primitifs (espace, temps, mouvement, nombre, égalité...). Quelle nécessité y-a-t-il, par exemple, d'expliquer ce qu'on entend par le mot -homme? (...) pour définir l'être, il faudrait dire -c'est, et ainsi employer le mot défini dans sa définition., PASCAL, l'Esprit géométrique, I.

Ajouté par webmaster

.2 à ce propos, on peut se demander si les -actes doivent définir les -choses ou bien les choses et leurs combinaisons -observées définir les -actes. Le premier cas est celui précisément des mathématiques. Le second celui du langage ordinaire, et par conséquent des -connaissances., VALÉRY, Cahiers, Pl., t. II, p. 789.

Ajouté par webmaster

.1 La variété des procédés morphologiques fait que la définition du -mot varie suivant les langues. S'il y a des langues où le mot se laisse définir aisément comme une unité indépendante et insécable, il en est d'autres où il se fond en quelque sorte dans le corps de la phrase, où l'on ne peut à vrai dire le définir qu'à condition d'y englober une masse d'éléments variés., J. VENDRYES, le Langage, p. 103.

Ajouté par webmaster

«On pourrait, ce me semble, définir directement l'identité : est identique ce qui, paraissant plusieurs ou apparaissant sous plusieurs aspects, est en réalité et dans son fond, un» (J. Lachelier). - N'y aurait-il pas à cette définition une double difficulté logique? La copule -est, d'une part, suppose elle-même la notion d'identité; et le mot -un, d'autre part, paraît n'être dans ce cas qu'un synonyme du terme à définir., LALANDE, Voc. de la philosophie, art. -Identique.

Ajouté par webmaster

On trouvera peut-être étrange que la géométrie ne puisse définir aucune des choses qu'elle a pour principaux objets; car elle ne peut définir ni le mouvement, ni les nombres, ni l'espace; et cependant ces trois choses sont celles qu'elle considère particulièrement et selon la recherche desquelles elle prend ces trois différents noms de mécanique, d'arithmétique, de géométrie, ce dernier mot appartenant au genre et à l'espèce., PASCAL, De l'esprit géométrique, 1.

Ajouté par webmaster

Définir l'oeuvre d'art, c'est lui substituer une convention. Georges Braque.

Ajouté par webmaster

De la gloser et commenter, De la définir et décrire, Diminuer ou augmenter., VILLON, Testament, CLXXIV.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo