Définition: ALLÉGORIE.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Encyclopédie: chaleur (physique) Définition: ALLEGRO. >>
Partager

Définition: ALLÉGORIE.

Ressources gratuites

Aperçu du corrigé : Définition: ALLÉGORIE.



Format: Document en format FLASH protégé

Définition: ALLÉGORIE.
Zoom

n. f 1° Au sens strict, l'allégorie est une figure de style consistant à personnifier une idée, une abstraction. Par exemple, la représentation de la Mort sous l'aspect d'une faucheuse, la figuration de l'Amour par un personnage (Cupidon) qui lance des flèches, sont des allégories. Ces deux exemples montrent que l'allégorie est aussi bien présente en peinture et en sculpture qu'en littérature. Dans ce sens premier, c'est l'idée de personnification d'une réalité (qui n'a en soi aucun caractère personnel)...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Définition: ALLÉGORIE. " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Le Beau implique des effets d'indicibilité, d'indescriptibilité, d'ineffabilité. Et ce terme lui-même ne dit RIEN. Il n'a pas de définition, car il n'y a de vraie définition que par construction., VALÉRY, Mélange, p. 161.

Ajouté par webmaster

La définition est un jugement qui a pour sujet et pour attribut deux concepts équivalents (...) La condition générale de toute définition est que le défini et la définition aient même extension, c'est-à-dire soient attributs des mêmes jugements virtuels; elle doit être -caractéristique, convenir à tout le défini et au seul défini, -omni et soli definito., Edmond GOBLOT, Traité de logique, IV, 73.

Ajouté par webmaster

Cette définition mérite un moment d'attention, elle est d'une nature particulière qui la distingue déjà de la définition purement logique. Henri Poincaré, la Science et l'Hypothèse

Ajouté par webmaster

L'âpre engourdissement a gagné les cigales (...), VERLAINE, Jadis et Naguère, Allégorie.

Ajouté par webmaster

Des guêpes, çà et là, volent, jaunes et noires., VERLAINE, Jadis et Naguère, «Allégorie».

Ajouté par webmaster

.3 Les axiomes et les éléments primitifs d'une théorie s'avèrent vite insuffisants en pratique pour énoncer simplement les théorèmes. Il faut alors introduire des abréviations, et on appelle définition d'un terme mathématique toute proposition dont il est une abréviation., F. LE LIONNAIS, -in BOUVIER et GEORGE, Dict. des mathématiques, art. -Définition.

Ajouté par webmaster

Les anciens prétendaient que les nations avaient été civilisées par la musique, et cette allégorie a un sens très profond (...), MËmËe DE STAëL, De l'Allemagne, I, XIX.

Ajouté par webmaster

Un très vieux temple antique s'écroulant (...) (...) Se mire, pâle, au tain d'un fleuve lent (...), VERLAINE, Parallèlement, «Allégorie».

Ajouté par webmaster

C'est une belle allégorie, dans la bible, que cet arbre de la science du bien et du mal qui produit la mort. Nicolas de Chamfort, Maximes et Pensées,

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédente

Définition: ALLÉGORIE.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo