NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Définition: IMAGINATION. Définition: IMMANENT. >>


Partager

Définition: IMMANENCE.

Philosophie

Aperçu du corrigé : Définition: IMMANENCE.



Publié le : 31/7/2009 -Format: Document en format FLASH protégé

	Définition: IMMANENCE.
Zoom

Immanence

Par opposition à transcen­dance (voir ce mot), ce qui demeure à l'intérieur d'une réa­lité donnée. Par exemple, le panthéisme (voir ce mot) mani­feste la croyance que Dieu est immanent à la nature, c'est-à-dire qu'il est présent dans la nature elle-même.



Existence du sujet dans le sujet. MÉTA. : - Principe d'immanence : pour saint Thomas, « principe en vertu duquel aucun être ne peut être ordonné à une fin sans que préexiste en lui une certaine proportion à cette fin ». (Jolivet). — Philosophies de l'immanence : pour les Stoïciens, la nature s'oriente vers des fins qui lui sont immanentes. — Pour Spinoza, « Dieu est la cause immanente et non transitoire de l'univers ». La cause de l'univers se trouve dans l'univers-même. — Méthode d'immanence : pour Blondel et le P. Laberthonnière, les dogmes chrétiens sont postulés par l'état profond de l'âme humaine, qui peut les découvrir d'avance en elle-même. Cette doctrine est condamnée par l'Église. — PSYCHO.: Principe d'immanence : selon ce principe la pensée n'atteint jamais que soi. « Impuissance radicale de la pensée à sortir de soi. » (Le Roy). — Illusion d'immanence : pour Sartre, « c'est celle qui consiste à se représenter la conscience comme un bien peuplé d'images, celles-ci étant elles-mêmes des simulacres des objets ». (Cuvillier).




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 158 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Définition: IMMANENCE." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • Pierre56980 (Hors-ligne), le 06/02/2010 à 06H20.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Immanence vient du latin "in manere" cad "rester dans". Pour Spinoza Dieu est immanent puisqu'il s'identifie à la nature. Par opposition, transcendance signifie appartenir à un ordre supérieur, suprasensible. Ainsi, pour les chrétiens, Dieu est transcendant car séparé et d'une nature différente à le nôtre.

     


    Par opposition à transcen­dance, ce qui demeure à l'intérieur d'une réa­lité donnée. Par exemple, le panthéisme mani­feste la croyance que Dieu est immanent à la nature, c'est-à-dire qu'il est présent dans la nature elle-même.

     

     

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Le Beau implique des effets d'indicibilité, d'indescriptibilité, d'ineffabilité. Et ce terme lui-même ne dit RIEN. Il n'a pas de définition, car il n'y a de vraie définition que par construction., VALÉRY, Mélange, p. 161.

    Ajouté par webmaster

    La définition est un jugement qui a pour sujet et pour attribut deux concepts équivalents (...) La condition générale de toute définition est que le défini et la définition aient même extension, c'est-à-dire soient attributs des mêmes jugements virtuels; elle doit être -caractéristique, convenir à tout le défini et au seul défini, -omni et soli definito., Edmond GOBLOT, Traité de logique, IV, 73.

    Ajouté par webmaster

    Cette définition mérite un moment d'attention, elle est d'une nature particulière qui la distingue déjà de la définition purement logique. Henri Poincaré, la Science et l'Hypothèse

    Ajouté par webmaster

    Cette définition mérite un moment d'attention, elle est d'une nature particulière qui la distingue déjà de la définition purement logique. Henri Poincaré, la Science et l'Hypothèse, ABU, la Bibliothèque universelle

    Ajouté par webmaster

    Jean-Paul pimente ses discours d'un grain de modernisme, s'exalte sur l'immanence et la révélation intérieure., F. MAURIAC, l'Enfant chargé de chaînes, p. 19.

    Ajouté par webmaster

    .3 Les axiomes et les éléments primitifs d'une théorie s'avèrent vite insuffisants en pratique pour énoncer simplement les théorèmes. Il faut alors introduire des abréviations, et on appelle définition d'un terme mathématique toute proposition dont il est une abréviation., F. LE LIONNAIS, -in BOUVIER et GEORGE, Dict. des mathématiques, art. -Définition.

    Ajouté par webmaster

    Cette suffisance de l'esprit humain, cette croyance qu'il trouve en lui-même la force et le principe de son invention, c'est ce qu'on peut appeler la doctrine de l'immanence., L. BRÉHIER, Thèmes actuels de la philosophie, VIII, p. 53.

    Ajouté par webmaster

    (...) le terrain du réalisme où s'affrontent les thèses de la transcendance théiste et de l'immanence panthéiste, toutes deux caduques au regard de la réflexion critique., Léon BRUNSCHVICG, Héritage de mots, héritage d'idées, V, p. 61.

    Ajouté par webmaster

    Hegel détruit définitivement toute transcendance verticale, et surtout celle des principes, voilà son originalité incontestable. Il restaure, sans doute, dans le devenir du monde, l'immanence de l'esprit., CAMUS, l'Homme révolté, -in Essais, Pl., p. 550.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo