LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'État doit-il tolérer toutes les opinions ? Quels rapports la politique entretient-elle a ... >>


Partager

La démocratie est-elle l'affaire de tous ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La démocratie est-elle l'affaire de tous ?



Publié le : 12/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
La démocratie est-elle l'affaire de tous ?




On en arrive alors à la seconde notion importante de la citation : la notion de publicité. Elle n'est pas à prendre dans son sens courant de communication sur les mérites d'un produit dans le but de le vendre mieux, mais dans un sens plus large : elle désigne en effet le caractère public, accessible à tous, d'une chose (par opposition à caractère privé, personnel, caché). On parlera ainsi de la publicité d'une décision politique lorsque le pouvoir décide de faire connaître à tous les citoyens cette décision. Il s'agit ici de lier l'idée d'une protection contre l'arbitraire à la notion de publicité, en montrant en quoi la citation de Benjamin Constant se justifie, puis en la remettant en cause en réévaluant les notions qu'elle contient ou la manière dont celles-ci sont articulées : Les citoyens doivent-ils tout savoir sur l'exercice du pouvoir ? Ou doit-on considérer qu'il est mieux qu'un pouvoir cache certaines choses ? (on pourra se référer au récent débat sur la publicité ou la non publicité de l'état de santé de J. Chirac, ou interroger les notions de « secret d'Etat », de « secret défense ») Dans ce second cas, comment prémunir les citoyens contre l'arbitraire ? On pourrait envisager une démocratie totale, dans laquelle chaque citoyen aurait part au pouvoir et n'y serait donc jamais complètement soumis, ou des instances de contrôle sur le pouvoir, pour garantir à la fois le fonctionnement du pouvoir et l'absence de tout arbitraire dans son exercice... b) Et derrière l'idée de pouvoir, il y a l'idée de capacité, mais plus modestement aussi, l'idée de potentialité. Si en droit tout citoyen est potentiellement à même d'exercer le pouvoir, rien n'assure qu'il en ait la capacité.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3059 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La démocratie est-elle l'affaire de tous ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • lahya63 (Hors-ligne), le 25/08/2014 é 25H12.
  • golden93-209904 (Hors-ligne), le 12/09/2013 é 12H18.
  • burbank-198406 (Hors-ligne), le 30/01/2013 é 30H17.
  • burbank-198406 (Hors-ligne), le 30/01/2013 é 30H17.
  • Dera-197295 (Hors-ligne), le 23/01/2013 é 23H23.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit