LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'art répond-il à un besoin ? Le développement technique transforme-t-il ré ... >>


Partager

Le déroulement de l'histoire : un progrès de l'humanité ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le déroulement de l'histoire : un progrès de l'humanité ?



Publié le : 24/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Le déroulement de l'histoire : un progrès de l'humanité ?
Zoom

La notion d'histoire prend des sens multiples et est donc ambiguë. L'histoire désigne en effet tout à la fois le devenir historique et la connaissance qu'on en prend. Mais ici le sujet semble exclusivement parler du devenir historique, du passage du temps. L'existence humaine tout entière est historique : elle est tendue entre souvenirs du passé et la tentation d'avenir. C'est pourquoi on admet généralement qu'il n'y a d'histoire véritable qu'humaine. La nature en effet agit au hasard, alors que les hommes délibèrent, agissent en fonction d'un but, réalisent des projets et peuvent se perfectionner.  Le progrès renvoie le plus souvent au mouvement d'un moins vers un plus. Il s'agit ici alors de savoir si l'histoire montre que l'homme accumule de plus en plus de connaissance, devient meilleur. Il semble dans un premier temps que les conditions de vie et les mœurs ont évolué depuis le début de l'histoire. Pourtant peut-on dire que l'homme s'améliore? Les guerres du XXème siècle ne sont-elles pas un cinglant démenti de l'idée de progrès? Comment penser l'histoire pour penser l'amélioration de l'homme?



Une approche irrationnelle et émotionnelle du progrès doit être évitée au profit d'une analyse impartiale et objective, qui ne débouche pas nécessairement sur un constat de pessimisme. B - REALITE ET LIMITES DU PROGRES.L'Histoire comporte, en effet, des progrès : celui de l'efficacité scientifique et technique est connu de tous. Mais doit-on en inférer un progrès global de l'humanité ? Ce serait supposer que l'humanité est une et non multiforme, et que toutes les sociétés poursuivent le même but, s'inscrivent dans la même Histoire commune. Or l'examen des faits oblige à dire que l'humanité est, en réalité, une donnée éclatée et diversifiée. Les civilisations n'avancent pas dans le même sens, ni à la même vitesse. Ce qui est progrès pour l'une peut être régression ou barbarie pour l'autre. De plus, c'est au sein de la civilisation occidentale que le thème du progrès a fait l'objet d'une valorisation extrême. Il se confond avec l'ambition technicienne d'une domination humaine sur l'ordre de la nature.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 709 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le déroulement de l'histoire : un progrès de l'humanité ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • isanap123 (Hors-ligne), le 24/01/2011 é 24H16.
  • Marine39559 (Hors-ligne), le 11/10/2009 é 11H12.
  • Jordane5685 (Hors-ligne), le 05/10/2008 é 05H12.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit