LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on connaître l'inconscient ? La passion est-elle refus du temps ? >>


Partager

Y a-t-il des images sans modèle ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Y a-t-il des images sans modèle ?



Publié le : 6/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Y a-t-il des images sans modèle ?
Zoom

Remarques sur l'intitulé du sujet :

 

·        Le sujet invite à s'interroger sur une réalité (« y a-t-il … ? «)

·        La réalité en question = images sans modèles, c'est-à-dire des images qui n'auraient aucun référent, qui ne renverraient à rien d'autres qu'à elles-mêmes.

·        La difficulté tient à ce que de telles images, si elles existent, semblent ne plus être des images ; en effet, le propre de l'image, à première vue, consiste précisément à produire une copie ou un reflet du réel plus ou moins conformes et fidèles à cette réalité décalquée.

·        Toutefois, si la question se pose, c'est bien que certaines images semblent ne pas toujours se poser comme des doubles, semblent n'avoir aucun modèle. Exemple : l'image d'un être fantastique ou d'une cité parfaite… Ces images, que l'on peut trouver en couvertures de livres de Science-fiction ou sur un écran de cinéma n'ont aucun équivalent dans la réalité : leur modèles n'existe pas. Mais une fois de plus, qu'est-ce qui fait que ces « images « sont bien des images (et non des fantasmes par exemple) ?

·        Pour résoudre la difficulté, il conviendra de donner plusieurs sens au concept d'image et en particulier, il faudra bien déterminer les activités productrice d'images : celles-ci sont-elles toutes réductibles à la Mimesis (action de produire une image au moyen d'un modèle idéal ou réel) ? Il s'agira de savoir dans quelle mesure on peut accorder une part de créativité à l'imagination : est-elle nécessairement reproductrice ou peut-elle produire du nouveau (des images sans modèles) ?

·         On pourra aussi opérer une distinction au sein des images elles-mêmes : les images mentales (celles qui ne sont observables que d'un point de vue individuel, subjectif) et les images mondaines (celles qui existent en dehors de ma perception)

 

Problématique : On admet volontiers que la production d'images est mimétique. En ce sens, il n'y aurait pas d'images sans modèles. Pourtant, on admet aussi que l'imaginaire, et en particulier les images littéraires qui y sont produites, ne prennent modèles sur rien : elles sont à elles seules leur propre référent. On peut cependant se demander dans quelle mesure l'imagination est-elle capable de produire de la nouveauté, comment parvient-elle à s'abstraire de la réalité donnée pour constituer un univers (mental ou empirique) à part entière ? Y a-t-il des images sans modèles ou bien l'imagination est-elle toujours redevable d'une part d'imitation ?



En effet, l'image par rapport à son modèle n'est pas un décalque, un double si parfait qu'on ne parviendrait plus à distinguer la copie de l'original. Ce genre d'images totalement ressemblantes est appelé « phantasma », illusion ou eidolon. Celles-ci ne sont pas des images dans la mesure où, comme le montre Platon dans le Sophiste, de telles copies tendent à se substituer à leurs modèles, à se faire passer pour eux. Or l'image digne de ce nom a précisément pour fonction de renvoyer au modèle soit en manifestant son absence sensible (le lit de l'artisan manifeste le lit en soi, intelligible), soit en redonnant de la présence à ce qui n'est plus (l'image = passage du passé au présent). Il ne peut donc pas y avoir d'images sans modèles : si l'image existe bien à part de son modèle (elle ne lui est pas identique et ne peut être confondue avec lui sous peine de ne pas remplir sa fonction d'image qui consiste à renvoyer à autre chose qu'elle-même), elle ne peut cependant pas émerger sans un modèle : la production d'image implique de rendre présent des faits passés ou de rendre sensible des formes abstraites.   Transition : -         S'il n'y a pas d'image sans modèles, c'est avant tout parce que le rôle de l'image - ce qui fait qu'elle est une image et non un simulacre ou une illusion - consiste à reproduire un être absent ou une perception passée. Ce faisant l'image est à la fois semblable à son modèle tout en s'écartant de lui[1]. -         Toutefois, cette conception tend à éluder le mode de donation spécifique qui caractérise l'image : toujours pensée relativement à un modèle (l'image est image de...), on se fixe sur son origine au lieu de la prendre telle qu'elle se donne. -         Problème : l'image doit-elle forcément renvoyer  à une réalité qui lui préexiste ou peut-elle constituer une réalité à part entière (= l'imaginaire) ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1752 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Y a-t-il des images sans modèle ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • moutonlumineux-26860 (Hors-ligne), le 19/12/2015 é 19H19.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit